C’est après presque deux ans de silence que je me décide à reprendre ce blog.

 

Le silence, cela fait du bien. Après tout, le vœu de silence n’est-il pas le souhait d’une démarche spirituelle, dans un but d’évolution personnelle ?

 

Non que j’ai fini d’évoluer, au contraire, ce blog n’est que l’écho de mes réflexions, de mes états d’âme, de mon regard sur le monde dans lequel je vis, et en cela c’est un outil sans pareil dans mon travail sur moi-même, travail non pas au sens du développement personnel si cher au monde moderne, infesté de coaching, de "managérat" à tout crin, de stages de découverte de soi ou encore de tests de personnalité à bas prix. Travail au sens d’effort que l’on fournit pour mieux se connaître, pour explorer ses limites et ses potentialités, pour, à terme, être en capacité de donner le meilleur de soi-même, et de faire obstacle au pire.

 

Je me suis toujours servi de ce blog pour mener des réflexions sur différents sujets qui m’interpellent ou qui me tiennent à cœur. Cela n’est pas prêt de changer. Mais je continuerai aussi d’y apporter quelques articles plus légers, musicaux, ludiques, ou autres. Et j’ai également l’intention de l’utiliser pour améliorer mon écriture.

 

J’ai toujours eu cette passion, disons au moins depuis le début de l’adolescence, et si sur les blogs j’écris traditionnellement plutôt des articles réflexifs, il m’est arrivé plusieurs fois d’y publier quelques nouvelles, essais, ou extraits d’histoires de mon cru.

 

Pour moi, l’écriture est quelque chose de très important, c’est un peu le sel de la vie, ce qui donne chez moi son sens aux choses. Mais depuis plusieurs années maintenant, je traverse un long passage à vide, difficile, source de grandes remises en question sur mon rapport à l’écriture, sur la nature de ce que j’écris, sur la qualité de ce que j’écris, mais aussi sur la place de l’écrit dans la société actuelle, dans laquelle internet bouscule tous les repères. Tout cela suscite énormément de questionnements difficiles à dénouer. La quête de sens ne s’arrête pas pour autant, je suis toujours autant poussé vers l’écriture et j’ai plusieurs projets en cours, qui stagnent ou avancent lentement et péniblement. Néanmoins la réflexion avance et est nécessaire lorsque l’on prétend à l’authenticité, lorsque l’écriture n’est pas qu’un outil de production et de recherche de reconnaissance, comme elle l’est le plus souvent, dans le monde d’aujourd’hui. Même cela, comme l’art et le travail créatif en général, n’échappe pas aux écueils ni aux contraintes de la société, et si c’est sans doute ce qui en fait la difficulté et donc l’intérêt, c’est aussi ce qui rend la chose parfois difficile à vivre, pour l’artiste et le créateur.

 

Lorsque l’on est perpétuellement dans une sorte de quête de soi, les problématiques artistiques sont forcément intimement liées aux problématiques personnelles, et si je n’ai aucune intention de mener dans ce blog une exhibition de mon pathos, il me semble néanmoins incontournable de faire part de mes réflexions sur un certain nombre de sujets qui ont animé ma vie, ces dernières années, durant ce passage à vide que je traverse encore, même si la rive semble désormais sérieusement se rapprocher. Rassurez-vous, ces réflexions concernent tout un chacun, et ne sont aucunement des ruminations personnelles sur des choses qui ne regardent que moi. Le monde dans lequel je vis, et dont je fais partie, est le moteur, parfois noyé, de mes expériences et de mes observations. C’est pourquoi dans les semaines et les mois qui viennent, je vous en ferai part, petit à petit.

 

Quant à ceux qui se demandaient ce que je devenais, et qui peut-être venaient voir de temps à autres si ce blog reprenait un peu les couleurs de la vie, et bien qu’ils se rassurent, je vais bien, j’ai des projets pour les mois à venir, et le navire vogue tant bien que mal. On me retrouvera donc très bientôt pour de prochains articles, et je salue tous mes lecteurs et amis qui passent de temps en temps par ici.