De nouveau dans ce numéro, beaucoup de liens, et un minimum de commentaires. On y trouvera quelques compléments d'information à des articles récents, en fin d'article, mais beaucoup de liens pour survoler la question des élections en USA. J'ai laissé passer pas mal de semaines depuis, par souci de ne pas me laisser déborder par l'actualité, ne voulant en aucun cas faire de ce blog un blog de commentaire d'actualité, mais bien plutôt un blog d'analyse de tendances, surtout dans le domaine de la manipulation des masses. Ça tombe bien, car il y a de quoi faire avec cette élection...

 

Pour un maximum de clarté, je vais diviser cette revue en rubrique. Commençons donc par l'élection de Trump en elle-même, ensuite nous parlerons des événements qu'elle aura suscité, et continue de susciter. Dans un prochain article, nous nous attarderons de nouveau sur le phénomène électoral, et les manipulations qu'il permet, à travers le mythe démocratique dans lequel nous vivons. En attendant suivront d'autres rubriques dans l'article présent.

 

 

L'élection de Trump

 

Tout d'abord, quelques articles d'opinion, certes, mais qui rejoignent largement tout ce qui se dit, et ce que je pense personnellement des véritables raisons de l'élection de Trump : la prise de conscience de plus en plus étendue d'une partie de la population, bien au-delà du faux clivage gauche-droite, de la manipulation générale, véritable matraquage mental, auxquels nous sommes soumis, et de la nécessité de « casser la machine » avec le premier candidat venu qui se situe un peu en dehors de ces problèmes qui sont à la racine même du système actuel. Un Trump « populiste », c'est à dire un Trump qui sait parler au peuple. Un piège, selon le système. Mais un piège avant tout pour le système lui-même.

 

https://fr.sott.net/article/29394-L-election-de-Trump-est-un-avertissement-mais-pas-pour-les-raisons-qu-on-pense

 

Un Trump qui n'hésite pas à s'en prendre à la corruption de l'état, au moins verbalement :

 

http://www.les-crises.fr/usa-le-duel-talal-saoud-trump/

 

http://www.les-crises.fr/lecrasante-responsabilite-de-la-gauche-dans-la-victoire-de-donald-trump-par-dominique-meda/

 

Et lorsqu'on lit « la gauche », il faut comprendre la fausse gauche, au sein d'un faux clivage, tel que peut le soulever un Claude Michéa :

 

https://www.youtube.com/watch?v=uoAwlM6J9Zk

 

https://www.youtube.com/watch?v=5r-tlZfGPW0

 

Ensuite bien sûr, on cherche des responsables en dehors de soi-même :

 

https://francais.rt.com/international/28890-hillary-clinton-juge-directeur-fbi-responsable-defaite

 

Ainsi, c'est de la faute des médias alternatifs si les peuples ont commencé à se détourner du globalisme faussement de gauche, en réalité sans couleur ni conviction politique d'aucune sorte sinon celle de la déstructuration totale des sociétés humaines, c'est à dire des sociétés au sein desquelles l'humain peut exister en tant qu'humain. En effet, c'est de la faute de ces médias, si les gens ont enfin accès de nouveau à des sources d'informations multiples, sources qu'on était parvenues à formater et uniformiser au cours des dernières décennies. L'opprobre sera ainsi portée sur les « médias russes et leur propagande » et sur « internet et son complotisme inhérent » :

 

Les fausses informations diffusées par Facebook ont-elles permis la victoire de Donald Trump ? — RT en français

 

https://fr.sputniknews.com/international/201611231028837618-resolution-medias-russes-crime-information/

 

https://fr.sott.net/article/29472-Main-levee-vers-la-derive-totalitaire

 

Ainsi, ces médias, contrairement aux médias possédés par nos milliardaires et nos industriels répandraient de fausses informations, une propagande soigneusement orientée en faveur des russes, dont d'ailleurs, Trump serait l'un des pions, et cela, c'est la propagande des occidentaux qui le dit :

 

Dedefensa.org | Les carnets de Nicolas Bonnal | Trump et Poutine face a la propagande occidentale

 

Il est vrai que notre conception de la démocratie, en occident, est la suivante :

 

Pour «protéger la démocratie», Valls entend prolonger l'état d'urgence jusqu'à la présidentielle — RT en français

 

Ainsi, nous, représentants et incarnation de la démocratie immanente et du globalisme transcendantal, nous savons décider pour le peuple sans le consulter, et nous savons que le vraie démocratie, c'est l'état d'urgence permanent pour protéger la démocratie, que la guerre c'est la paix, et que l'ignorance, c'est la force. Une autre preuve de ceci :

 

http://www.les-crises.fr/trois-nouveaux-scandales-montrent-combien-la-surveillance-de-masse-dans-loccident-est-envahissante-et-dangereuse-allant-dans-le-sens-de-snowden-par-glenn-greenwald/

 

Et une autre encore :

 

https://francais.rt.com/france/28913-fils-victime-13-novembre-plaint-parole-controlee-elysee

 

Notons d'ailleurs que, dans la suite des événements, certains salariés de Facebook, au contraire d'autres, s'alarment de la non neutralité de certaines évolutions, au nom du « contrôle des fausses informations », qui consistent en fait à s'aligner sur les pays les moins démocratiques du monde :

 

https://fr.sott.net/article/29520-Les-employes-de-Facebook-demissionnent-a-cause-des-nouveaux-algorithmes-de-censure

 

 

Dans les faits, n'est-ce pas plutôt le fait qu'internet permet l'accès à certains faits et à certaines vérités, tout simplement, qui fait que la propagande occidentale, malgré toute son ingénierie, n'est plus aussi efficace ? C'est ce que laissent à penser ces articles concernant Wikileaks, notamment :

 

http://www.mondialisation.ca/wikileaks-bras-arme-dun-coup-detat-silencieux-aux-usa/5555009

 

https://francais.rt.com/international/29802-1979-annee-zero-ere-wikileaks

 

Et oui, les médias russes et alternatifs se font écho de ce genre de fait, mais est-ce un hasard, est-ce un simple effet partisan, ou est-ce plutôt, pour changer un peu, un effet d'une véritable conviction qui les saisit, et qui par ce simple fait, convainc leurs lecteurs ? Il faut avouer que la vérité est plus facilement convaincante qu'un mensonge, même savamment élaboré et répété à un peuple abondamment conditionné. Comme l'on dit, la vérité finit toujours par triompher, soyons donc optimiste, et voyons que cela commence à porter ses fruits.

 

 

 

 

Les conséquences immédiates de l'élection de Trump

 

En préambule, il faut déjà dire que son élection a rendu plus improbable la possibilité d'une guerre mondiale nucléaire qui commençait à être sur toutes les lèvres, juste avant, et rien que cela est plutôt une bonne chose. Sur les détails du programme de Trump, je ne me prononce pas. On sait que je ne m'intéresse pas à la politique politicienne, et je n'ai aucun espoir particulier, sinon celui d'un bousculement du système.

 

Mais la première conséquence visible de son élection, c'est l'agitation montante aux USA, largement organisée, financée et encouragée par le camp Clinton-Soros, et là il y a beaucoup à dire et à lire pour ceux qui ne sont pas familiers du sujet, car nous sommes au cœur du sujet de la manipulation des masses à grande échelle par le système en place. D'abord un survol de l'ambiance :

 

https://fr.sott.net/article/29404-Explosion-de-violence-anti-Trump-aux-Etats-Unis

 

http://www.dedefensa.org/article/trump-face-au-temps-court

 

http://www.dedefensa.org/article/la-revolution-orange-aux-usaet-la-fin-de-trump

 

 

Puis les explications techniques :

 

https://fr.sott.net/article/29401-Ils-ne-veulent-pas-lacher-le-pouvoir-Clinton-et-Soros-lancent-la-revolution-pourpre-pour-reprendre-la-main

 

https://fr.sott.net/article/29385-Le-milliardaire-George-Soros-recrute-des-activistes-partout-en-Amerique-pour-mettre-le-feu-aux-poudres

 

http://www.fawkes-news.com/2016/11/aux-etats-unis-devenir-activiste-anti.html

 

 

Nous y sommes : on paye des gens pour manifester. Vous vous rappelez des articles sur les manifestants professionnels dans ma précédente revue de presse ? Qu'ajouter à cela ? Que la pseudo-gauche globaliste montre son vrai visage, où l'on lit des incitations à la haine, à l'assassinat et au viol pour protester contre cette élection pourtant autant (ou aussi peu) démocratique qu'une autre, et notamment que celles de Bush ou de Bill Clinton...

 

Pour finir sur Soros dont il a souvent été question sur ce blog, un rappel important :

 

http://www.ojim.fr/dossier-linfluence-de-georges-soros-sur-les-medias-americains/

 

Certes, il n'est pas le seul, puisqu'il y a aussi un consortium de milliardaires dans la tendance adverse (et Trump est bien lui aussi un milliardaire qui a financé presque seul sa campagne), mais Soros et les siens tiennent depuis pas mal d'années le haut du pavé, en matière de propagande « progressiste » et globaliste, et œuvrent clairement à la destruction des cultures, voire de pays entiers. Ce sont, il faut le dire sans ambiguïté, de simples fauteurs de guerres pour leurs propres intérêts, se cachant derrière des paravents faussement moraux et humanistes, les fameuses « valeurs » revendiquées par le système pour mieux confondre les peuples avec des histoires de mœurs ou de pseudo-philosophie philanthropique à dormir debout. Ces gens sont de mèche avec les djihadistes qui ont proclamé la guerre à tous nos pays, ils les financent et sont main dans la main avec leurs idéologues. Simple questions d'intérêts communs et rien de plus.

 

À côté de ça, il est intéressant de remarquer ce genre de faits qui n'intéressent personne en occident, peut-être parce que ces manifestations sont beaucoup plus spontanées et donc trop « populistes » ? A moins bien sûr qu'une autre quelconque « révolution de couleur » manigancée et financée se cache derrière ?

 

https://fr.sott.net/article/29499-Des-manifestations-gigantesques-ont-lieu-a-Seoul-en-Coree-du-Sud-mais-restent-ignorees

 

Quoiqu'il en soit, clôturons ici ce chapitre, et faisons un petit tour d'horizon des dernières excentricités caractéristiques de notre si belle et indépassable société occidentale de consommation, où plus rien n'a de sens.

 

 

 

Le vrai visage du monde globalisé

 

D'abord quelques articles qui se passent de commentaires, mais dressent la peinture d'un monde en cercle fermé, sans queue ni tête, qui veut donner des leçons à tout le monde :

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/11/12/le-petit-livre-noir-des-grands-projets-inutiles/#more-100798

 

https://francais.rt.com/france/28878-journaliste-jean-michel-apathie-propose-raser-versailles

 

https://fr.sott.net/article/29291-Scandales-corruption-et-impunite-a-l-ONU-un-nouveau-livre-accuse

 

 

Un monde occidental qui fait la guerre partout, mais est choqué dès qu'il y a des morts... dans son camp :

 

https://francais.rt.com/france/28490-militaire-francais-decede-mali-elysee-emotion

 

Si l'on pleurait comme ça pour chaque mort que nos « croisades morales » causent, et par exemple pour les millions d'irakiens perdus pour nos causes, on n'aurait pas fini... Mais il est vrai qu'ils ne sont pas occidentaux, eux. Les merveilles de notre mirage multi-culturel, où aucune culture n'est réellement respectée, la nôtre pas plus que celle des autres, et encore là on parle carrément de leurs vies. Que la bien-pensance le veuille ou non, l'élection de Trump donne un espoir (sans doute faux) aux masses populaires pour sortir un tant soit peu de ces cercles vicieux néo-colonialistes et néo-impérialistes. Mais même si cet espoir est faux, il faut dire et répéter que cet espoir n'aurait aucunement existé sous H. Clinton... Et même si pour ma part je n'ai aucune foi en cette forme de « politique », je considère quand même la vie comme suffisamment précieuse pour ne pas être gâchée inutilement par ses caprices. J'espère surtout qu'on se rendra compte, à l'issue de cette élection, du Brexit, et des prochains coups de tonnerre (on pense à Marine Le Pen en France pour le prochain), qu'aucune solution de marche, qu'aucune alternative n'existe réellement, et que la seule issue est d'en finir totalement avec les vicissitudes de ce système, et notamment avec ce mécanisme électoral totalement vicié au service d'une ploutocratie oligarchique entièrement déconnectée du réel.

 

Par ailleurs, la colère des services d'état continue, dans un monde où tout ce qui concerne réellement et directement la sécurité et la santé des gens part en sucette par manque de moyens, comme si ces services étaient purement accessoires :

 

https://francais.rt.com/france/29507-policiers-pompiers-infirmiers-en-colere-manifestent-paris

 

Peut-on se passer de pompiers ou de police ? C'est un anarchiste qui pose la question. Dans le contexte actuel de désorganisation de la société, où les gens sont réduits à l'état de moutons sans autonomie, bien sûr qu'on ne peut se passer ni d'hôpitaux, ni de services de pompier ou de police, ce sont des choses totalement indispensables, et il est déplorable de voir dans quel état nous plaçons ces services, sous prétexte que l'élite au pouvoir ne s'en soucie pas : elle bénéficie de privilèges, de services privés, peut se payer les meilleures cliniques privées et même avoir sa cohorte de médecins quasi-personnels... On voit que ça ne les intéresse pas beaucoup que chaque « citoyen » puisse bénéficier d'une sûreté minimale, du moment que cela « coûte trop cher », car « c'est la crise ». On liquide tout alors ? Commençons donc par l’Élisée, non ? C'est beaucoup plus cher que quelques misérables hôpitaux...

 

 

Enfin, quelques réflexions, justement, sur l'avenir de ce système dont la croissance est le mot magique auquel on sacrifie tout, quand bien même il s'agit d'une chimère évidemment sans avenir autre que quelques artifices auxquels certains croient encore pour le maintenir sous respiration artificielle (mais eux croient vraiment que c'est durable, comme le « développement », vous savez) :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2016/11/jay-forrester-lhomme-qui-vu-lavenir.html

 

 

 

Liens divers

 

Quelques liens intéressants en vrac, pour finir.

 

Le contexte et l'actualité de la cruciale bataille d'Alep, qui tourne en faveur du gouvernement syrien :

 

https://fr.sott.net/article/29505-Bataille-d-Alep-les-lignes-de-defense-des-rebelless-effondrent-au-nord

 

 

Article fouillé qui explique et détaille les rouages criminels qui sous-tendent le mouvement migratoire humain actuel :

 

https://fr.sott.net/article/29275-Immigration-et-crime-organise-Le-rapport-choc-qui-accable

 

 

L'évolution fascinante, et quelque peu inquiétante ou enthousiasmante, selon le point de vue, de l'intelligence artificielle :

 

https://fr.sott.net/article/29323-Intelligence-Artificielle-deux-ordinateurs-ont-communique-entre-eux-dans-une-langue-indechiffrable-par-l-homme

 

 

Et un article sur l'homéopathie, qui peut donner un bémol à mon article sur l'effet placebo. En effet, je n'avais pas encore entendu parler de l'effet de l'homéopathie sur les plantes :

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/11/25/lagro-homeopathie-ou-lhomeopathie-pour-les-plantes/

 

 

Et pour finir, un article intéressant de dernière minute, traduction datée d'aujourd'hui, que je partage pour alimenter un peu ce qui a pu être dit plus haut autour de Trump et de la manipulation ambiante essayant de le contrer, jusqu'à se mentir à elle-même pour perpétuer l'illusion, l'auto-conditionnement permanent qui est la marque même de ce système :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2016/12/une-lecon-de-dissonance-cognitive.html