Dans cette série d'articles, je me propose de jeter un regard critique sur l'ufologie. Pour justifier cette démarche, je voudrais d'abord rappeler que, sans être ufologue ni érudit en aucune manière dans le domaine, et encore moins dans aucun domaine scientifique (mais l'ufologie est une discipline ou une passion, et certainement pas une science à ce jour), cela fait plus de 25 ans que je me suis penché sur la plupart des domaines en bordure de la connaissance institutionnelle : le paranormal, l'ufologie, l'ésotérisme, la spiritualité, etc. Appelez-moi chercheur ou explorateur de l'inconnu ou du mal-connu, si vous voulez.

 

J'en entends déjà s'insurger avec véhémence à l'évocation des termes que je viens de citer.

 

« Pseudo-science ! Charlatanisme ! Et que n'allez vous mêler mon ufologie sacrée avec cette bêtise intersidérale qu'est le paranormal ! Et ne venez pas en plus y mêler la spiritualité ! »

 

Toujours les mêmes blocages. Il faut toujours que je rappelle que la spiritualité n'est pas la religion, et même qu'à mon sens c'est le contraire, et j'en soupire d'ennui à chaque fois. Quant au paranormal, rien à voir avec l'ufologie, vraiment ? Nous verrons, car c'est un des points que j'ai l'intention de développer.

 

Pour aborder un sujet aussi casse-gueule, il me faut un plan solide. Voici celui que je propose pour cette série d'article :

 

 

1) Critique de l'ufologie conventionnelle

 

Dans cette partie, je passerai rapidement sur les dérives les plus évidentes des théories ufologiques pour aller au cœur du problème, qui se situe pour moi non pas seulement dans ces dérives, mais dans ce que l'ufologie est devenue (ou demeurée) dans son noyau même. Ses (mauvaises) habitudes, ses fixations, et ainsi de suite.

 

2) Rappel de notions autour de la science, de la philosophie et de la spiritualité

 

Là, je repréciserai le sens qu'ont pour moi ces termes, par rapport à leur acception historique, et en quoi cela pose problème. J'en profiterai pour rappeler quelques fondements sur lesquels j'aurai à m'appuyer pour ensuite critiquer encore l'approche conventionnelle.

 

3) Proposition d'une autre vision de l'ufologie et du phénomène OVNI

 

Je ne serai pas très original, ni pionnier ou précurseur, puisque mes réflexions rejoignent celles d'ufologues dont certains sont connus et reconnus depuis longtemps, mais qu'il est à mon avis nécessaire de connaître, pour se faire une idée de la question. Pas seulement de les connaître, mais de prendre conscience que leurs propositions bousculent totalement les idées préconçues de l'ufologie conventionnelle, ce que celle-ci se contente habituellement de balayer d'un revers de la main, comme j'ai pu m'en rendre compte.

 

4) Ma conclusion

 

Nous n'en sommes pas là, mais nous verrons à ce moment où j'ai vraiment voulu en venir.

 

 

Je posterai un article par jour, au cours de la semaine, afin de bien découper ma réflexion.