Après avoir posté cette série d'articles me viennent quelques idées que je n'ai pas abordées, et qui complètent ma réflexion.

 

Lorsque j'expliquais en quoi les ufologues n'avaient pas une approche plus enviable que celle des sceptiques, et souvent moins scientifique, je n'ai pas mentionné une chose.

 

Sur bien des sites ufologiques, certains thèmes et certains sujets sont tabous. Le thème des abductions est particulièrement représentatif de ce problème, mais il n'est pas le seul. Certains ufologues veulent vous interdire d'aborder le sujet des abductions, car il porterait atteinte à une certaine quête d'intégrité de l'ufologie. Par quête d'intégrité, il faut comprendre qu'il s'agit plus de singer les tares du scientisme que de rechercher une véritable attitude scientifique.

 

On déplore que la science ne s'intéresse pas assez au phénomène OVNI, alors on veut se conformer aux tares de la science institutionnelle, façon de montrer patte blanche, de se faire accepter, de se soumettre.

 

Heureusement, beaucoup d'ufologues ne renoncent pas à ce thème, car étudier un sujet en refusant de prendre en compte certains de ses aspects sous prétexte qu'ils dérangent, ce n'est pas étudier ce sujet. Rappelons-nous la fable indienne de l'éléphant :

 

http://am-designthinking-blog.com/fable-indienne-sur-lintelligence-collective-les-aveugles-et-lelephant

 

Ne pas voir l'entièreté du réel est notre lot à tous. Mais refuser de prendre en compte certains aspects du réel sous la simple excuse qu'on ne les comprend pas, c'est assumer de rester aveugle.

 

Aussi, je profite d'emblée de cet article bref pour relayer plusieurs liens récents portant sur le thème des abductions. Deux vidéos concernant Nicolas Dumont, psychologue spécialisé sur le sujet, et un exemple de régression hypnotique investiguant un cas d'abduction potentielle.

 

https://www.youtube.com/watch?v=xrBqd_RPO5g

 

https://www.youtube.com/watch?v=CY8hrSek18Y

 

http://ovni-expert.com/2016/06/27/la-croche-2005/

 

 

On pense ce qu'on veut de ce phénomène et de cet aspect de celui-ci, mais j'estime inadmissible que certaines personnes s'arrogent le droit d'interdire ce genre de thèmes sur certains sites, ou tout du monde d'empêcher ou décourager la réflexion sur cet aspect. Il est habituel de la part de ces personnes de pratiquer certaines formes de terrorisme intellectuel pour arriver à leur fin, mais aussi le mensonge ou des formes de malhonnêteté intellectuelle qui consistent à jeter le discrédit sur les chercheurs qui œuvrent dans ce domaine. J'en ai vu répandre des rumeurs et des mensonges comme quoi des intervenants ou auteurs leur auraient révélé des erreurs ou des trucages, mais ce n'est jamais sourcé. Je m'inscris en faux contre ces techniques de désinformation, et considère qu'il est de mon rôle de relayer ces propos, afin que des personnes dotées d'un véritable esprit critique et d'une pensée libre puissent y accéder et se faire leur propre idée. Les trois liens ci-dessus servent à cela, même si j'aurais pu en citer bien d'autres.

 

Ayant observé les dérives au sein même de l'ufologie, je me fais un plaisir d'en combattre modestement certaines dérives à mon niveau.

 

Enfin, je terminerai par ces deux autres vidéos assez longues (mais les passionnés ne se laisseront pas décourager), qui proviennent d'un canal à tendance sceptique, sur un cas qui a été démontré comme faux, mais qui ont le mérite de proposer un véritable travail d'investigation qu'on aimerait voir plus souvent du côté des ufologues proclamés qui passent leur temps en querelles de clocher, et moins en recherches véritables.

 

https://www.youtube.com/watch?v=VMDSEaLfxlY

 

https://www.youtube.com/watch?v=Lu_IagPyq-I

 

Il s'agit d'une vidéo de conférence en deux parties sur le cas de Cergy-Pontoise, cas qui date de 1979. Il est important de prendre connaissance aussi bien de ce qui se fait de bien en terme de « debunking » de canulars, que de ce qui se fait de bien en terme d'investigation de cas plus sérieux, afin de voir que non, les sceptiques ne sont pas tous pareils, et n'ont pas toujours tort, comme de voir que, non, ceux qui investiguent sur des terrains tels que la psychologie, l'hypnose ou même le terrain dit du paranormal ne sont pas des illuminés profonds qui délirent à plein tube. Ces gens ont même souvent en commun d'être des individus rationnels, capables de présenter un discours cohérent et sérieux, chacun pouvant avoir ses inclinations, ses représentations, croyances, certes. Foin des caricatures de certains ufologues – souvent de salon, je n'ai jamais rien vu sortir de concret de chez eux, pour ce qui est des personnes que j'ai en tête – cherchant à préserver leur pré carré tout en s'enfermant dans leurs dogmes et leurs procès d'intention.

 

Par ailleurs, s'interdire de traiter les abductions ou un autre phénomène sous prétexte de « sérieux » équivaut à laisser le thème à de potentiellement moins sérieux, donc il ne faut pas leur reprocher d'essayer de le faire et de « décrédibiliser l'ufologie », obsession majeure dans ce milieu qui ne sait apparemment pas exister sans considérer le jugement des profanes. Chercher la « vérité », ou cultiver une image, il faut souvent choisir, car le fil est toujours mince lorsqu'on souhaite vraiment et sincèrement examiner un phénomène sans a priori.

 

Merci de m'avoir lu. J'aborderai un thème très différent la prochaine fois, mais il est probable que je reviendrai parler d'ufologie bientôt également.