Avant d'attaquer ce dernier article, il n'est pas inutile de faire un détour par certains concepts, et de rappeler certains faits ufologiques marquants.

 

D'abord les notions de base sur les observations et les types de rencontres suivant Hynek (court et indispensable à mon avis si vous n'êtes pas familier du sujet) :

 

http://www.ovni-france.fr/index.php?ou=articles&id_article=121&id=27

 

 

Maintenant, je précise bien, je ne me prétends PAS ufologue, et ce que je vais donner ici n'est que mon avis, et je vais tacher de ne pas faire trop long. Par contre mon point de vue s'appuie sur de nombreuses lectures et visionnages de conférences, et sur mes expériences chamaniques. D'abord quelques préliminaires.

 

 

 

3) Les interactions avec la conscience

 

Ici je confronterai un peu plus directement HET et hypothèses paranormales, pour expliquer en quoi la première me semble insuffisante par rapport à la première, et pourquoi au fil du temps je me suis de plus en plus penché sur la seconde. C'est ici que je présenterai ma vision des choses (alimentée par des lectures et de nombreuses conférences, ou par mes expériences chamaniques, mais qui n'est ni précise ni fixée).

 

 

4) Annexes

 

J'aborderai ici des cas particuliers, ou au contraire des phénomènes récurrents pouvant entrer en adéquation avec ma propre vision, notamment les MIB (men in black), les crashs de rien, l'événement de Fatima au Portugal, ou encore les phénomènes d'abduction.

 

 

5) Conclusion

 

Je résumerai rapidement et préciserai ma vision des choses.

 

 

 

 

 

 

 

 

1) Rappels sur le phénomène

 

Ce que le grand public sait sur le phénomène OVNI se rapporte essentiellement aux apparitions de soucoupes et autres trucs du genre. Certains ont peut-être entendu parler des enlèvements, des mutilations de bétail, et des théories parano-new-age qui se répandent sur le net, mais c'est bien plus que tout cela à la fois.

 

En effet, le phénomène se manifeste couramment par toutes sortes de bizarreries qui évoquent une modification de la conscience des témoins ou bien une interaction entre le psychisme du témoin et le phénomène lui-même. Cela est sans doute assez difficile à comprendre, mais je ne voudrais pas faire trop long, alors à titre d'exemple, je citerai cette interview de Fabrice Bonvin, même si ce n'est pas la plus convaincante que j'ai pu entendre (mais j'en avais cité au moins une autre dans un article précédent, donc pour changer un peu).

 

https://www.youtube.com/watch?v=nc9y3vI5h60

 

 

2) Les insuffisances du modèle scientifique actuel

 

C'est l'un des points majeurs. Quoique les sceptiques et l'HSP en disent, notre modèle scientifique est insuffisant, puisqu'il n'explique pas la totalité du phénomène. Il est donc à revoir, et en attendant à laisser de côté pour considérer le phénomène OVNI. J'ai largement développé cela dans l'article précédent.

 

 

3) Les interactions avec la conscience et l'étrangeté du phénomène

 

Le phénomène interagit avec la conscience dans une grande porportion des cas, bien qu'il soit difficile de l'évaluer précisément. Dans l'entretient de Fabrice Bonvin citée juste au-dessus, celui-ci a le mérite d'évoquer une rencontre avec un "men in black", qui est l'un des phénomènes typiques dont le grand public n'a entendu parler que par les parodies avec Will Smith, qui vulgarisent tout de même assez mal la chose.

 

Alors que sont les MIB ? Un lien vaut mieux que de grands discours :

 

http://www.dinosoria.com/hommes_noirs.htm

 

Plus de détails sur wikipédia :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hommes_en_noir

 

Ces êtres bizarres, d'apparence humaine mais toujours dotés de caractéristiques étranges, interviennent donc auprès de personnes qui ont vécu récemment un phénomène ufologique (parfois dans les minutes qui suivent) et semblent faire montre d'intimidation, parfois de manière assez explicite, bien que je ne connaisse pas de cas d'agression explicite, consécutive à une de leurs apparitions (bien que le cas de Bender montre une certaine agressivité, mais ce n'est pas la norme). La récurrence de ce phénomène à travers le monde est difficile à expliquer en soi, et notamment ni par l'HSP, ni par l'HET classique, car d'où sortiraient ces types qui ressemblent à des agents gouvernementaux, lorsqu'ils apparaissent juste après un cas ? Aussi, les témoins parlent souvent d'effets sur leur conscience ou leurs perceptions, au moment de la rencontre, par exemple les MIB semblent pouvoir communiquer télépathiquement, et ceux qu'ils visitent ressentent souvent une forte oppression d'origine inconnue, pouvant les forcer à modifier leur comportement ou leurs décisions.

 

On peut estimer que ce phénomène est sous-estimé, du à la pression sur les témoins qu'il exerce. On peut aussi ne pas y croire, mais je suis là pour exposer ma conviction et non faire des précautions oratoires à tous les détours de phrase.

 

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin :

 

https://area51blog.wordpress.com/2011/01/18/joel-mesnard-le-mystere-des-men-in-black-les-hommes-en-noir/

 

http://www.mysteresdumonde.fr/categ/ufologie/111-hommes-en-noir-mib.html

 

 

Le miracle de Fatima, au Portugal, est un autre cas particulièrement fascinant, dont il me sera difficile de faire le tour sans devoir me référer à une vidéo, mais que je cite car il illustre bien la diversité que l'on peut accorder au phénomène, et un autre aspect de son étrangeté. Je citerai donc cette longue vidéo radiophonique, mais là encore, les intéressés pourront trouver des articles un peu partout sur google. Mon seul propos est de le présenter comme exemple de la diversité du phénomène. Dans la vidéo présente, Gille Pinon évoque l'HET en faveur du phénomène, mais il cite également Jacques Vallée et plusieurs autres auteurs qui, tout en reconnaissant le caractère ufologique de ce phénomène, ne l'enferment pas forcément dans l'HET, voire le classent en dehors.

 

https://www.youtube.com/watch?v=bx7yX5sce40

 

 

J'évoquerai aussi les crashs de rien, dont Joël Mesnard, brisquard de l'ufologie, est l'un des spécialistes. Il en parle ici :

 

https://www.youtube.com/watch?v=n2-OojFDg20

 

Le phénomène consiste essentiellement en des cas de crashs d'avions dont on ne retrouve ni la carcasse, ni les corps, ni... le site, alors même que dans bien des cas, on peut l'observer de loin avec des émanations de fumée et dans certains cas plusieurs centaines de témoins dont les discours sont cohérents entre eux. Là, il devient difficile d'expliquer ce genre de cas par l'HSP, ou même par l'HET classique. D'autant que dans certains cas, si l'avion semblait "fictif", dans d'autres on a pu l'identifier précisément, sans le retrouver, ce qui est assez extraordinaire en soi, et ne tient dans aucune de ces hypothèses, clairement.

 

Il y a aussi tous les cas d'observations "ridicules" incluant des lutins, des aliens faisant un barbecue, que sais-je encore.

 

Et bien sûr il y a les abductions qui mériteraient un chapitre, mais dont j'avais parlé en détail dans un article récent (à trouver en janvier ou février, je ne sais plus), et qui démontrent par excellence les aspects bizarres, et l'influence sur la conscience que le phénomène peut susciter, et que certains ufologues ou forums d'ufologie se refusent à aborder, ce qui ampute et biaise d'autant leur approche du phénomène. Cette attitude sélective étant totalement arbitraire, elle est à mes yeux le pire de l'ufologie après le grand n'importe quoi new age. Il y a un gros danger à défendre l'image d'une discipline plutôt que la discipline elle-même, c'est même un biais en soi.

 

 

4) Mon modèle ufologique, en conclusion

 

Ma vision ufologique est loin d'être précisément déterminée. Je dirai simplement que me refusant à opérer le type de sélection arbitraire dont je parlais au-dessus, et en tenant compte de l'ambiguité du phénomène, de la prudence qu'il faut en toutes choses, en tenant compte de la diversité des cas et des types de sous-phénomènes que l'on peut raisonnablement lui attribuer, pour moi l'HET ne se suffit pas à elle-même.

 

On peut certes aménager l'HET en faisant preuve d'imagination pour lui faire inclure une plus vaste gamme de manifestations sans lui faire perdre sa cohérence, et considérer que l'étrangeté et les effets sur la conscience ne sont pas incompatibles du tout avec, mais point trop n'en faut.

 

Plusieurs possibilités : soit ces ET se jouent de nous grâce à des outils physiques ou psychiques dont ils disposent, soit ce ne sont pas des ET. Soit les deux hypothèses existent simultanément, se chevauchent et s'enchevêtrent nous empêchant de les discerner, et nous empêchant de distinguer les caractères qui définissent l'un et l'autre.

 

Dans tous les cas, nous avons affaire à une intelligence qui vraisemblablement nous dépasse et se joue de nous. Cette intelligence n'est pas forcément ET, et elle n'est pas forcément supranormale. Elle pourrait être une projection de la conscience humaine devenant autonome, et jouant son propre rôle. Ou bien elle pourrait émaner de la Terre, ou de l'univers, ou d'entités extérieures (exogènes est le mot à la mode, récemment), qui peut savoir ?

 

Et c'est bien ce que je reproche à certains : s'enfermer dans une thèse, alors que nous n'avons rien de décisif. Les traces radar pourraient être créées par une entité intelligente qutre qu'ET, pourquoi pas ? Et les OVNI pourraient être matériels sans être des vaisseaux de transport spatial, et pourraient même être des consolidations psychiques, pourquoi pas ? Cela expliquerait même bien des choses.

 

Enfin voilà, je m'en arrêterai là. Ça m'a pris une journée entière de pondre toute cette réflexion sur trois articles, et à la base je voulais en faire un quatrième. Mais je vois bien que m'essoufle et ne me rapproche pas pour autant d'une réponse, comme il est bien normal, quand on voit ces scientifiques et ufologues, de Carl Sagan à nos jours, qui se sont penchés sur la question avec probablement bien plus de données que moi-même sans arriver à un résultat probant. Mais que la recherche continue... un jour peut-être... les ET atterriront devant la maison blanche... ou, comme le disent les sceptiques, cela n'arrivera jamais, et chaque jour qui passera donnera raison à ceux qui sont axés sur une théorie qui n'implique pas une divulgation. Car en effet, s'il s'agit d'êtres venus de l'espac,e il est légitime qu'ils se montrent un jour. Mais s'il s'agit d'entités qui cohabitent avec nous depuis la nuit des temps ? Alors, n'en déplaisent aux ufologues pro-HET, il vaut mieux commencer à chercher ailleurs, et cesser de négliger et mépriser le paranormal.

 

Je m'aperçois au moment de conclure que je n'ai pratiquement pas dit un mot de chamanisme, encore... Bon, c'est promis, j'y reviendrai bientôt. Sans doute pas par l'ufologie, car les échanges que j'ai eu récemment m'ont dégoûté une fois de plus. Mais il fallait que je circonscrive un peu la question, pour moi-même. Merci à ceux qui quront survécu jusqu'à la fin de ces écrits.