Nouveau numéro anti lavage de cerveau, avec bien sûr une bonne partie consacrée aux élections françaises et au macron bashing parfaitement légitime. Aussi, j'en profite pour annoncer que je vais probablement lancer une nouvelle série dans la lancée de mon article "démarche de curiosité", dans laquelle je présenterai, et bien... des curiosités que je rencontre sur le net. Du coup, la plupart de mes articles indépendants entre ces deux séries serviront à développer, ou tenter d'apporter un angle original sur ces découvertes, ainsi que sur les constats faits sur la géopolitique, la métahistoire et le conditionnement de l'humain. J'affine et modifie mes concepts à mesure que je découvre des choses, en confirme ou en infirme certaines. Il est vrai qu'il y a très peu d'articles centrés exclusivement sur le chamanisme, mais c'est aussi parce que je me rends compte que ça a peu de sens de partager des expériences très personnelles, sans plutôt faire part des découvertes que cela peut susciter indirectement, ce à quoi sert ce blog, je crois, entre autres.

 

Mais assez de blabla, lançons nous. Je rappelle que je répète les liens que je considère les plus importants dans la conclusion de l'article.

 

 

Présidentielle 2017

 

Tout d'abord, rappelons à quel genre de personne nous avons à faire :

 

https://fr.sott.net/article/30304-Terrorisme-psychologique-de-nos-dirigeants-a-l-heure-des-presidentielles

 

C'est une chose qui m'a toujours frappé, depuis l'enfance. La politique semble se résumer à taper sur les autres, rejeter la faute sur les autres, dans une logique d'alternance gauche-droite totalement stérile et puérile. J'ai vraiment du mal à comprendre qu'on ne s'aperçoive pas de ce problème majeur. Qu'il y ait des désaccords entre les politiques, bien. Qu'ils prennent toute la place au point qu'on ne soit jamais en mesure de tirer de ces fausses dichotomies une entente commune, c'est là qu'on se rend compte que tout n'est que fabrication d'un spectacle destiné à maintenir des personnalités pathologiques au pouvoir.

 

À côté de cela, dedefensa remet en perspective les élections 2017 avec l'époque De Gaulle, qui en une certaine façon prépara le contexte que nous connaissons, dans le prolongement de la guerre d'Algérie et bien sûr de mai 68 :

 

http://www.dedefensa.org/article/de-gaulle-ambigu-et-france-2017

 

 

Notons enfin que, contrairement à ce que certains croient ou prétendent, la présidentielle 2017 pourrait battre un record d'abstention, malgré la présence de candidats prétendument un peu différents, mais finalement, n'y en a-t-il pas toujours eu un lot, pour mieux faire illusion ?

 

https://francais.rt.com/france/36410-a-18-jours-premier-tour-presidentielle-plus-un-tiers-francais-envisage-abstention

 

 

 

Macron bashing légitime

 

Plus que légitime, c'est une entreprise de salubrité publique que de rappeler que Macron représente plus que quiconque le vide politique auquel nous nous sommes malheureusement habitués depuis des décennies. Macron représente une continuation de la descente, après les épisodes consternants Sarko et président-poire. On a du mal à croire qu'on pouvait faire pire, et pourtant...

 

https://fr.sott.net/article/30333-C-est-du-vide-une-partie-du-public-quitte-desabusee-le-meeting-d-Emmanuel-Macron-a-Marseille

 

Les gens qui vont à ses meetings commencent à s'apercevoir de la totale vacuité des prétentions politiques de ce personnage entièrement fabriqué par les médias, les banques et les lobbies pour les servir. Il faut dire en passant que Marine Le Pen a été la première, lors du débat, à dénoncer ce vide, je vous laisse chercher, par exemple sur youtube, ne voulant pas faire plus de pub à Le Pen qu'à Macron, ni à quiconque autre, d'ailleurs.

 

Et même certains de ces médias commencent à se laisser aller, face à l'évidence criante (ce qui me rappelle les propos de Philippe Grasset sur le fait que, pour maintenir un tel niveau de dissonnance cognitive, il faut littéralement épuiser la psyché jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien que l'évidence elle-même, finalement) :

 

https://francais.rt.com/france/36385-lci-lamine-candidat-macron-supprime-replay-emission

 

Si même LCI s'y met, ça devient quand même intéressant et impressionnant, quand on sait la position habituelle de ce type de média.

 

Dans le prolongement de cette idée, c'est une journaliste-système telle que Laurence Ferrari qui trébuche de la même façon et par inadvertance :

 

https://fr.sott.net/article/30332-Oups-Quand-Laurence-Ferrari-et-Nicolas-Dupont-Aignan-se-retrouvent-a-faire-de-la-pub-pour-Asselineau

 

Sur ce sujet, on pourra conclure sur cette vidéo tout à fait édifiante et assez drôle où l'on voit à quel point Macron et Hollande sont deux visages du même personnage politique :

 

https://www.youtube.com/watch?v=4rdJX-pDxNk

 

En pire pour Macron, ce qui est quand même fou.

 

 

Sur les médias, puisque nous y sommes

 

J'avais déjà parlé du cas de Saint Petersbourg, et bien il y a du nouveau :

 

https://fr.sott.net/article/30329-Saint-Petersbourg-et-medias-l-inegalite-face-a-la-terreur

 

https://francais.rt.com/international/36230-tour-eiffel-sera-eteinte-4-avril-hommage-victimes-attentat-saint-petersbourg

 

Finalement, face à l'indécence, on a fini par baisser pavillon et leur accorder ce symbole, d'ailleurs Philippe Grasset en parle sur dedefensa :

 

http://www.dedefensa.org/article/la-force-postmoderne-du-symbole

 

Non sans que ces mêmes médias se livrent au complotisme le plus débridé, dès lors que ça concerne la Russie, alors qu'il est totalement interdit ne serait-ce que de supposer que les USA auraient pu, eux, former des terroristes voire les laisser exercer sur leur sol. Ce qui est naturel pour la Russie est hérétique avec les USA. Eux qui n'ont que plus de deux douzaines de services secrets ne s'abaisseraient sûrement pas à ça, même quand on sait que, par essence, les services secrets sont un truc qu'on ne contrôle pas, il faudrait que je m'attarde un jour sur cette question dans un article dédié, car j'avais trouvé d'assez bonnes sources qui abordaient le sujet.

 

Olivier Berruyer a aussi lancé une série d'articles sur l'orwellisation des médias, je ne liste pas tout, mais je pointe un qui m'avait particulièrement intéressé :

 

http://www.les-crises.fr/les-decodeurs-l-orwellisation-du-journalisme-1-la-police-de-la-pensee/

 

Autre article à mon avis fondamental sur le sujet :

 

https://fr.sott.net/article/30327-Pensee-dominante-des-medias-destruction-du-langage-et-fabrication-du-consentement

 

Je ne commente pas, car l'essentiel est dit, et je le remettrai en fin d'article.

 

Et pour terminer cette partie, la petite dose de trumpisme qui manquait :

 

https://fr.sott.net/article/30336-Trump-Mon-attitude-vis-a-vis-de-Bachar-el-Assad-a-change

 

Il est important ici de préciser que l'attentat chimique qui avait fait tant de bruit dans les médias il y a plusieurs années avait finalement été attribué aux "rebelles", sans que cette attribution ne fasse, bizarrement, autant de bruit. On peut donc supposer sans trop s'avancer, puisque rien ne prouve que le régime détienne seulement ce type d'arme (il me semble), que c'est encore une fois de ce côté là qu'il faudra chercher. On peut donc se demander pourquoi ce revirement de trump sur ce point, car j'ai du mal à croire qu'il soit si naïf, ou bien il est désormais bien manipulé par des infiltrés des services secrets de l'état profond. Ou alors il n'a décidément aucune vision politique digne de ce nom, ce qui serait après tout bien dans l'air du temps, ou bien il se sert sciemment de cet événement pour opérer un tournant dont il avait besoin. Dans ce cas, ce serait un simple prétexte à l'exécution d'un calcul politique. Dans tous les cas, cela est assez inquiétant, car l'administration Trump étant déjà très incohérente sur les questions russes et iraniennes, qui sont fondamentales dans le paysage géopolitique actuel (en y ajoutant bien sûr la Chine, Israël, l'Arabie saoudite et l'Europe), cela rajoute une dose de chaos dans ce décor déjà plutôt encombré.

 

 

Divers

 

Trois liens pour finir, d'abord un problème important et inexpliqué qui dure déjà depuis de nombreux mois, et qu'il est bon de relayer :

 

https://fr.sott.net/article/30203-Mais-d-ou-vient-la-pollution-radioactive-detectee-au-dessus-de-l-Europe

 

On peut imaginer différentes possibilités, mais je pense que le nucléaire médical à bon dos dans cette histoire. L'europe est certainement la zone du monde qui concentre le plus de centrales, et un fait jamais relayé dans les médias, mais que j'avais cité sur ce blog, est que les centrales laissent fuir une petite quantité de radiation, malgré leur prétendue imperméabilité totale, probablement à cause de l'effet tunnel, qui fait que de la matière peut toujours passer à travers une surface, aussi dense soit-elle, ce qui inclut bien sûr les particules radioactives produites dans le coeur des réacteurs. En tout cas, soyons attentifs à ce sujet, j'essaierai de trouver des développements nouveaux, s'il y en a.

 

Un autre fait, sur le fonctionnement de la science, qu'il faut avoir en tête, et qui bat sérieusement en brèche l'image de sérieux que nous pouvons en avoir :

 

https://fr.sott.net/article/30198-La-moitie-des-etudes-reprises-dans-les-medias-seront-finalement-invalidees-par-des-etudes-ulterieures

 

L'une des explications à ce fait est probablement que les chercheurs sont soumis à une obligation de publier des études sur tout et n'importe quoi pour obtenir des subventions et pouvoir vivre de leur travail. Ce fonctionnement aberrant de la science (on a vu sur ce blog que cela dysfonctionne à tous les niveaux, du peer-revieweing en passant par le stockage des études ou leur financement orienté, donc insuffisant dans certains domaines, et pléthorique dans d'autres) devient la norme, dans un paysage où, quoiqu'en disent certains de mes détracteurs hors blog, la science est surgonflée au niveau d'une Eglise scientifique financée les états, et ce au détriment d'autres sources de connaissance tout aussi dignes, mais certes plus difficilement contrôlables (et c'est bien un critère, dans ce monde où l'on veut tout contrôler par les normes, les législations et l'autoritarisme).

 

Enfin, une autre info qui plombe, celle-ci, le reste de crédibilité des compteurs "intelligents" :

 

https://fr.sott.net/article/30188-Certains-compteurs-intelligents-surestimeraient-la-consommation-electrique

 

A vos portefeuilles, donc... Cette affaire des compteurs intelligents est quand même à sa façon une incarnation parfaite de notre époque de contrôle techno-scientiste, justement. Mais un contrôle qui s'exerce totalement à nos dépens, puisqu'en ce qui nous concerne, nous n'avons aucun moyen de savoir exactement ce que font ces compteurs, et même s'ils ne faussent pas notre consommation à notre détriment. Ahurissant.

 

 

 

Conclusion

 

Juste pour citer les liens importants. Pour moi, si un seul lien devait être gardé dans cet article, ce serait celui-ci :

 

https://fr.sott.net/article/30327-Pensee-dominante-des-medias-destruction-du-langage-et-fabrication-du-consentement

 

 

Mais j'y ajouterai également cette vidéo, qui démontre encore une fois parfaitement en quoi Macron n'est qu'un pantin et un clone de ce qu'on nous a déjà servi, en particulier avec Hollande :

 

https://www.youtube.com/watch?v=4rdJX-pDxNk

 

 

En vous disant à la prochaine fois.