Après avoir tant écrit sur l'ufologie, je voulais vous proposer de voter pour l'OVNI politique Macron. Retournement de veste ? Non, attrait pour un clown et un pantin politique parfait qui risque d'en faire rire jaune beaucoup, si jamais il passe.

 

Après avoir croisé pas mal de textes, discours et vidéos sur internet sur le sujet du premier tour, il me semblait légitime que Macron soit encore la star d'un de mes articles, même si on verra que je ne parlerai pas que de ça.

 

Je ne savais pas trop par où commencer, alors peut-être est-il bon de resituer le personnage, au sein de cette politique spectacle dont nous gratifie le système depuis la nuit des temps, c'est à dire bien avant ma naissance.

 

Nous avons donc quelqu'un qui ne comprend pas ses propres discours :

 

https://francais.rt.com/france/36919-quand-emmanuel-macron-avoue-ne-pas-comprendre-propre-discours

 

Et qui reconnait qu'on fait tout à sa place, ce qui après tout, n'est que l'essence même de l'homme (ou femme, pour les militantes féministes qui s'égareraient ici) politique moderne. On lui dicte ce qu'il doit dire, et si possible, ce qu'il doit penser. Ce qui lui fait un point commun avec son peuple, mais c'est peut-être le seul.

 

On a aussi quelqu'un qui semble mieux s'y connaître en matière de publicité que de politique :

 

https://metamag.fr/2017/04/04/emmanuel-macron-ou-la-xyloglossie-2-0/

 

Macron emprunte (ou vole) en effet au lexique de la publicité bancaire, ce qui est bien la moindre des choses pour un candidat qui vient directement de ce milieu (la banque, pas la publicité... quoique). Encore un point tout à fait représentatif de notre époque, qui sacrifie à tout à l'argent, aux différentes formes de propagande dont la publicité fait partie, et à la cool attitude. Je cite l'article :

 

"Comme tout corps spongieux en politique, Macron s’est imbibé tout seul du langage bancaire, que d’ailleurs, il «assume pleinement». "

 

"Assume pleinement" étant l'une de ses expressions favorites. On aura vu sur ce blog, à travers articles et vidéos présentés que Macron est capable d'assumer pleinement d'être socialiste, tout en assumant pleinement de ne pas être de gauche, et qu'il peut assumer pleinement d'être de gauche, tout en assumant pleinement d'être ni de gauche ni de droite, bien au contraire.

 

On a d'ailleurs ici une très bonne analyse des vidéos proposées par Macron qui démontre bien la totale vacuité de son discours dépourvu de substance :

 

https://www.youtube.com/watch?v=QWxIG5miNh0

 

Des mots et de l'attitude, c'est tout ce qu'a Macron, et d'ailleurs certains ne sont pas dupes, même parmi ceux qui le plébicitent :

 

http://www.boursorama.com/forum-cac-40-ex-patron-du-raid-vote-pour-macron-446496142-1

 

"Officiellement rallié à Emmanuel Macron, Jean-Michel Fauvergue est même investi par le parti En Marche pour les législatives en Seine-et-Marne. Invité d'Europe 1 mercredi 19 avril, il a estimé que Macron était "un chef de guerre", une sortie qui fait sens alors que la fin de cette campagne présidentielle est assombrie par la menace terroriste. "La police et la gendarmerie ont besoin d'un chef et fonctionnent à l'affect", a-t-il ajouté. "

 

En effet, Macron manie l'affect comme tout bon publicitaire, comme tout orateur essayant d'avoir un effet sur son public, bref comme tous les employés de grande surface voulant vous faire goûter et surtout acheter un bout de saucisson. C'est la marque des esprits superficiels et sans substance, dont le but n'est que d'obtenir un impact sur les esprits à défaut d'en avoir un sur la réalité. Il est aussi parfaitement révélateur que l'emploi de ce terme se retrouve comme par hasard dans un vocabulaire belliciste qui convient totalement à celui qui ne saura être qu'un continuateur des guerres de prédation néo-coloniale telles que celles que nous menons ces dernières années au moyen-orient et en Afrique "comme il se doit".

 

Pour en finir sur Macron, deux articles qui nous rappellent que le candidat présenté comme "sans casserole" et comme un messie n'est rien d'autre qu'une fabrication médiatique illusoire de A à Z, et que seule une mémoire courte générale et quelques manipulations médiatiques auront pu donner à croire qu'il était blanc comme neige ainsi que compétent pour le poste qu'il brigue comme il viserait le siège de PDG de la France.

 

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/macron-le-candidat-sans-casserole-191960

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/emmanuel-macron-alleluia-192064

 

 

Macron est un candidat tellement ridicule et peu crédible qu'il est parfaitement légitime en tant que candidat d'une ère de télé-réalité et de suprème abrutissement des masses. A noter qu'il ferait les meilleurs scores dans les sondages auprès de ce public lycéen magnifiquement lobotomisé par une génération de gadgets électroniques et de spectacles débilitants, et nourri au sein du jeunisme dynamique qui leur ouvrirait des horizons qui chantent et des lendemains radieux, dans la société de l'exploitation par le travail, du burn out et championne historique du suicide,d ans laquelle il faut trouver des vendeurs de niveau élite pour vendre des saucisses froides à un public qui ne rêve que de se faire pucer pour son bonheur. C'est toujours durant les élections qu'on se rappelle quel peuple on a et quels élus on mérite, en rapport de ce peuple, et c'est bien la seule utilité des élections. Mais je ne désespère pas que Macron se prenne une claque demain, parce que je suis un grand rêveur.

 

Mais après tout, si Macron passait, ça ne serait pas si mal, car ce serait une leçon magistrale de plus à laquelle assister, et que le peuple ne retiendra toujours pas, selon toute vraisemblance. En tous les cas, une façon de secouer jusqu'au séisme le cocotier de la civilisation "ultra-néo-libérale" qui n'est qu'une grande scie effectuant des va et viens sur la branche qui la retient.

 

 

Et à part Macron ?

 

Pour le reste, j'ai déniché quelques liens qui dépeignent bien l'absurdité, que dis-je, la mascarade scandaleuse que représente cette élection, comme la plupart des autres scrutins au sein du monde occidental auto-proclamé "démocratique" et "meilleur système de tous les temps". Dans l'ordre, le plus scandaleux, le plus sérieux, et le plus anecdotique.

 

http://www.les-crises.fr/petits-candidats-encore-un-grand-moment-de-democratie/

 

Des propos totalement stupéfiants qui passent en tête de mon hit parade des propos les plus débiles tenus pendant cette campagne électorale entièrement manipulée et même prise en otage par des médias au service d'une oligarchie. Pourtant, dans le genre on avait eu ceux de Patrick Cohen qui estimait, au nom de la France entière, qu'un candidat comme Asselineau ne devrait pas passer sur son antenne car il estimait qu'on pouvait s'en passer, tout simplement. Toute cette ploutocratie serait jugée dans des tribunaux pour obstruction à la démocratie, si l'on vivait dans un tel régime.

 

http://www.les-crises.fr/et-cette-fois-encore-le-piege-du-vote-utile-par-serge-halimi/

 

Ici, un texte qui résume très bien mon sentiment par rapport à ces élections et au "principe" dévoyé du vote "utile" qui est le vote le plus inutile qui soit, bien que le texte se perde parfois dans des considérations de détail qui m'intéressent moins. Mais l'essentiel est que soit dit en quoi ce système de représentation et de fausse alternance ne permet en aucun cas l'exercice d'une démocratie, qui sera toujours manipulée par des tireurs de couverture et autres conflits d'intérêt imbriqués les uns dans les autres, avec matraquages et mensonges médiatiques en sus.

 

Enfin, le sondage le plus intéressant de la période :

 

https://francais.rt.com/france/37096-marine-tete-premier-tour-cest-course-de-crabes-guadeloupe-qui-le-dit

 

Car après tout, qu'est-ce qui nous dit que ces crabes sont moins fiables que les sondages ? Pire, qui nous dit qu'ils sont moins fiables que des électeurs ? Lorsqu'on sait que ces électeurs, en moyenne, ne sont guère plus éclairés que des phoques perdus dans une grotte sous-marine. Sans jeu de mot.

 

 

Et pour finir, ne pensant pas être plus mal loti qu'une horde de crabes désorientés, je vais moi aussi faire ma prophétie du premier tour, sûrement complètement bidon, mais basée sur mes impressions, discussions, lectures, raisonnements et même un rêve que j'ai fait dernièrement. Juste parce que je suis joueur, et parce qu'à mes yeux, cette élection n'est pas plus intéressante que beaucoup de mes jeux vidéo ou qu'un PMU quelconque.

 

Le Pen 20,5 % - 24 %

Fillon 20 % - 23,5 %

Mélenchon 19,5 % – 23 %

Macron 19 % – 22,5 %

Hamon 4,5 % – 6,5 %

Asselineau 3 % – 5,5 %

Dupont-Aignan 3 % – 4,5 %

Poutou ~ 2 %

Lassalle ~ 1 %

Arthaud < 1 % - 1,5 %

Cheminade < 1 %