J'ai de sérieux problèmes en ce moment, mais une certaine actualité me pousse à reprendre ma plume virtuelle. D'abord en faisant le point habituel par ma revue de presse, ensuite par une annexe concernant le site les-crises d'Olivier Berruyer.

 

D'abord un mot sur Macron. Il y aurait tellement à dire, dont finalement tout le monde est déjà averti, que j'ai décidé de faire l'impasse. Chaque lecteur de mon blog doit déjà savoir à quoi s'en tenir, j'imagine, de son impopularité record qui progresse de semaine en semaine, à tout le remue-ménage qu'il suscite, à la fois avec son "réformisme" et avec ses injures répétées au peuple et à tout ce qui n'est pas lui. Exactement le personnage détestable que j'avais pu entrevoir au fil des derniers mois où il aura surgi comme un pseudo sauveur, enfin bref...

 

 

Les grandes manœuvres

 

Il semble que diverses manœuvres soient en cours, du côté des élites corrompues. Je pense bien sûr au « deep state » états-uniens, entre autres, ou encore à la stratégie actuelle qui semble tendre vers la suppression du cash, et qui fait couler beaucoup de pixels.

 

http://www.dedefensa.org/article/anatomie-du-deep-state

 

Il y a aussi des contre-manoeuvres, et il semble que Soros, l'un des grands chefs d'orchestre du bordel actuel se trouve de plus en plus d'ennemis à mesure que le monde prend conscience de son influence extrêmement néfaste :

 

http://www.dedefensa.org/article/soros-et-son-double

 

Dmitry Orlov a également son mot à dire sur le chaos états-uniens (qui contamine le reste de la planète) :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2017/09/tout-va-selon-le-plan.html

 

Les grandes manœuvres, c'est aussi détruire la Corée... ou lancer des menaces en l'air :

 

https://francais.rt.com/international/43400-donald-trump-se-declare-pret-detruire-coree-nord

 

Faut-il rappeler que la Corée est, malgré tout ce qu'on en dit, peuplée d'êtres humains ? Et d'un peuple opprimé ? Bon, comme la majorité des peuples de notre temps.

 

C'est bien connu de toute façon que la Russie demeure la cible numéro 1, en dépit du fait qu'elle s'est alignée sur Washington, concernant le cas de la Corée du nord.

 

https://francais.rt.com/international/43148-ue-lance-nouveau-site-contrer-propagande-russe

 

Contrer la propagande russe, ok, et qu'en est-il de la propagande anti-russe ?

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2017/08/la-propagande-fonctionne-t-elle.html

 

Ugo Bardi nous dit :

 

« Le barrage de nouvelles anti-russes sur les médias traditionnels a clairement eu un certain effet, avec 70% des Américains ayant une opinion défavorable de la Russie. Donc la propagande fonctionne toujours, semble-t-il.



Oui, mais seulement dans certaines limites. Si nous comparons ces données avec celles de l’Irak, nous constatons qu’en 2003, 93% des Américains (!!) ont déclaré avoir une opinion défavorable sur l’Irak. C’était un véritable triomphe de la propagande moderne qui a pu obtenir ce résultat sur la base d’une manipulation totale : celle des « armes de destruction massive » prétendument déployées en Irak. Une telle vue extrême de la Russie semble peu susceptible d’être atteinte aujourd’hui. »

 

On voit que la propagande gagne toujours la bataille contre la vérité, mais cède du terrain... Il faut d'ailleurs rappeler que la Russie n'est pas peuplée que de fous, pour faire progresser encore un peu la vérité, fut-ce en citant un média russe :

 

https://francais.rt.com/international/43413-je-faisais-mon-travail-mort-officier-sovietique-permis-eviter-guerre-nucleaire

 

A ce propos, intéressante conférence sur le sujet de la Russie, de la Corée du nord, de leurs peuples et de la propagande les concernant :

 

http://www.les-crises.fr/comment-peut-on-etre-coreen-du-nord-ou-russe-conference-de-robert-charvin-a-la-sorbonne/

 

Autre genre de manœuvres, celles de l'Europe pour préserver le statu quo. D'un côté en favorisant l'immigration, de l'autre en essayant de l'empêcher (le bon vieux tiraillement de l'occident entre sa nécessité de main d’œuvre à bon marché et la pseudo-morale avec laquelle on emballe ce complexe, à gauche comme à droite) :

 

https://francais.rt.com/international/43382-hongrie-murs-anti-migrants-ont-permis-baisse-immigration-clandestine

 

Et aussi en empêchant l'autodétermination des peuples, comme cela devient la norme, grâce à la « verticalité » de nos dirigeants, dictateurs modernes en costumes trois pièces. Mais la résistance s'organise de mieux en mieux, comme le cas catalan en constitue une illustration.

 

https://fr.sott.net/article/31127-Catalogne-la-campagne-interdite-du-oui-a-l-independance-lancee

 

https://www.mondialisation.ca/le-gouvernement-espagnol-passe-du-deni-judiciaire-a-la-repression-policiere/5609919

 

Concernant la tendance à l'élimination du cash, deux articles instructifs :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2017/09/une-guerre-sinistre-sur-notre-droit.html

 

http://www.dedefensa.org/article/guenon-et-les-enjeux-spirituels-de-la-disparition-de-la-monnaie

 

Je n'en tire aucune conclusion définitive, et éviterai donc de commenter tout cela pour couper au plus court. Je me borne à constater qu'il se passe des choses dans notre dos... comme d'habitude. Et qu'on essaye de nous faire avaler la mélasse rance avec les techniques éprouvées (Macron signant les ordonnances à la télé, l'agitation dans la propagande en guise d'agit-prop, etc.).

 

 

 

 

Conflits d'intérêt

 

Dans les circonstances actuelles, beaucoup veulent vous faire avaler qu'il y a des solutions, par exemple le survivalisme, la possession d'or, etc. Il est intéressant de se demander si cela ne profite pas à des gens. Par exemple concernant l'or, un peu d'esprit critique :

 

https://fr.sott.net/article/31099-Faut-il-etre-idiot-ou-manipule-pour-acheter-de-l-or

 

Personnellement, si les choses dégénéraient, en dehors du fait d'habiter à la campagne, je vois mal comment on peut s'en sortir, à moins de se situer dans un endroit où les gens seraient solidaires et se protégeraient les uns les autres, ce qui est douteux vu l'époque qu'on vit. Sérieusement. Comment allez vous monnayer vos bijoux, lingots et napoléons contre de la nourriture, par exemple ? On vous fait de la monnaie en capsules de coca, comme dans Fallout ? Il y a fort à parier qu'un système de troc basé sur des moyens plus raisonnables serait mis en place.

 

Ce qui est sûr, c'est que des gens ont intérêt à vendre de l'or (ou à en acheter, bref à en faire circuler, pour la spéculation par exemple) et d'autres à vendre des abris et bunkers anti-atomiques.

 

Mais de plus grosses affaires sont en route, par exemple au Brésil :

 

https://francais.rt.com/international/42874-president-bresilien-temer-agrobusiness

 

Et oui, la crise, les revendications populaires manipulées, conduisent comme par hasard à ce genre de résultats. Il y a toujours quelqu'un qui tire son épingle du jeu.

 

Par ailleurs, il faut bien sûr contrôler la dissidence en contrôlant l'information. Là aussi, certains essayent de s'attaquer à la nouvelle censure qui s'annonce, et qui signe un autre conflit d'intérêt entre groupements qui ont intérêt à la perpétuation du statu quo.

 

https://fr.sott.net/article/31040-Un-groupe-de-reflexions-attaque-a-la-censure-de-masse-des-moteurs-de-recherche-et-propose-des-solutions

 

Il en va, en effet, des principes fondateurs de notre civilisation. Peut-être faudra-t-il en faire le deuil, car cette civilisation semble bien moribonde, mais en les remplaçant par des principes inverses ? Hum... Soyons donc vigilants, en effet.

 

On sait bien que de nombreux grands groupes profitent de ce système, et ont donc tout intérêt à le verrouiller, d'où le silence sur les vaccins, qui heureusement subit actuellement des coups de boutoir.

 

https://fr.sott.net/article/31066-Isabelle-Adjani-prend-fortement-position-contre-les-vaccins-sur-France-Inter

 

https://fr.sott.net/article/31133-Etude-l-inflammation-induite-par-les-vaccins-provoque-une-epidemie-d-obesite

 

Non que j'ai une conviction affirmée sur les vaccins, mais il semble qu'il se dégage un consensus comme quoi l'on pourrait se passer des adjuvants dangereux (on le fait déjà avec bien des animaux), éviter de les multiplier abusivement ou de les imposer alors que la majorité des pays au monde n'ont aucune obligation vaccinale (seulement des recommandations) sans que cela n'en fasse des nids à épidémies. Par ailleurs, certains vaccins sur des nouveaux nés semblent très fortement contestables, et ne bénéficient qu'à l'industrie. Par ailleurs, il faut signaler une décision de la cour européenne, certes controversée, qui a décidé de laisser à l'appréciation du juge la possibilité d'un lien entre certains vaccins et la sclérose en plaque. Bien sûr le decodex nous a gratifié de sa conclusion péremptoire sur ce sujet en caricaturant cette décision. Mais néanmoins, on avance vers un mode de considération du sujet un peu plus éclairé, et ce n'est pas grâce à eux.

 

En parlant de conflit d'intérêt, j'en glisse une petite quand même sur Macron, l'hôpital qui se fout de la charité, qui continue à se poser en victime des médias après avoir été leur candidat-chouchou :

 

https://francais.rt.com/france/42914-editorialistes-sont-deontologie-que-mere-teresa

 

Enfin je conclus cette partie avec ce texte qui laisse à réfléchir, sur l'hystérie mutuelle et réciproque qui touche autant les deux grands camps politiques aux USA, et qui leur fait perdre toute lucidité quant aux événements, ou quand l'attachement à une conviction politique (manipulée) conduit à l'aveuglement, alimente la division et le chaos :

 

http://www.les-crises.fr/comment-savoir-si-vous-vous-trouvez-dans-une-bulle-dhysterie-collective-par-scott-adams/

 

Texte que Berruyer aurait pu méditer un peu plus, avant de lancer sa série sur le 11 septembre, mais on verra dans un prochain article pourquoi je dis cela.

 

 

 

Divers

 

Sans guère de commentaires, je lance là quelques liens qui m'ont intéressé. Notamment quelques articles liés à l'hystérie climatique ravivée bien entendue par la série d'ouragans dans les caraïbes et le golfe du Mexique :

 

http://www.dedefensa.org/article/harvey-irma-jose-et-les-autres

 

http://www.dedefensa.org/article/le-climate-change-etdedefensaorg

 

https://fr.sott.net/article/31132-Le-mensonge-institutionnalise-du-rechauffement-climatique-d-origine-anthropique

 

Les lecteurs du blog connaissent mon opinion, donc je n'épilogue pas. Je dirais seulement qu'il est en effet intéressant de réfléchir à la manière dont l'hystérie climatique s'articule dans le climat psychologique et civilisationnel actuel, qu'on nomme la chose crise climatique ou plutôt crise environnementale, comme le fait Philippe Grasset.

 

Enfin, deux derniers liens. Le premier répond à des développements déjà soulevés ici sur la question de l'avenir de l'IA par rapport à l'humanité et à la crise actuelle :

 

http://www.dedefensa.org/article/ia-forte-quatre-raisons-de-douter

 

Texte qui donne essentiellement des raisons de douter de la faisabilité d'une IA supplantant l'homme, ce qui me paraît en effet une évidence. Notre système est déjà dépassé, consomme trop de ressources et plonge peu à peu dans le chaos. On se demande bien, dans ces circonstances, comment il pourrait engendrer un progrès technique aussi notable qu'une IA extrêmement perfectionnée (qui nécessite forcément des composants rares et coûteux, comme on le constate quand on se penche sur le fonctionnement de l'électronique), et on se demande bien avec quoi elle se répliquerait ou se reproduirait, dans ces conditions, en admettant qu'on parvienne à en construire une. Même réflexion pour les voyages spatiaux et leurs véhicules encore totalement infaisables. Tous nos véhicules spatiaux sont actuellement de deux sortes : des pétards volants, et des objets quasiment statiques se contentant de dériver dans l'espace. On est loin d'une révolution technologique dans ce domaine, au cours des 50 dernières années.

 

Le dernier lien, enfin, un article de fond concernant l'orwellisation du monde :

 

http://www.les-crises.fr/laube-dun-avenir-a-la-orwell-par-robert-parry/

 

Robert Parry prend essentiellement pour exemple la campagne américaine et de la censure de sites et médias hors-système, voire quasiment dans le système mais pas assez orthodoxes, mais on sait que cela concerne de bien plus larges pans de la société. La censure annoncée par le délire autour des « fake news » correspond clairement à une volonté de couper le public de certains moyens d'information. Comme je l'ai dit, je pense que cette bataille est perdue d'avance par le système, mais comme on l'a vu plus haut, la propagande fait encore des dégâts, et si elle perd du terrain, le système se bat pour justement cesser d'en perdre... c'est ce qui est en jeu, ici, et c'est à mon avis le point à retenir de ce numéro.