Revue de presse et internet sur le totalitarisme rampant et la propagande élitiste N°36

 

Reprenons la plume pour évoquer encore une fois l'ambiance sur le terrain médiatique. Encore une fois je vais devoir utiliser la « propagande poutinienne » de RT pour avoir la moindre chance d'approcher d'une quelconque vérité... Mais je commence par cet article des crises.fr, très bien fait, mais tout de même ô combien critiquable, sur la manière que « conspiracy watch » (admirons au passage le nom anglophone de cette organisation française, ça fait plus sérieux et plus grandiloquent, sans doute) a de présenter le « complotisme ».

 

https://www.les-crises.fr/la-fabrication-de-la-fake-news-des-80-de-francais-complotistes/#comments

 

On passera sur l'usage récurrent et malsain de ces termes « complotisme » et « conspirationnisme », déjà dénoncé par ici, pour remarquer que, outre un très bon « debunking » (allons-y gaiement aussi dans les anglicismes), Olivier Berruyer en profite encore une fois pour distribuer les bons points sur le climat, sur le complotisme, c'est à dire qu'il se sert du dénigrement du sondage bidon de conspiracy watch (surtout parce que le fondateur est son ennemi, et parce qu'il veut éviter de tomber sous le coup de cette accusation pour demeurer respectable... oui je ne me gêne plus avec les procès d'intention, je pense avoir déjà démontré en quoi Berruyer aime bien vivre dans le système, même s'il passe son temps à le critiquer) pour affirmer que lui ne serait jamais tombé dans les « pièges » tendus par ce sondage, car lui n'est pas « complotiste ». Il ne l'est tellement pas qu'il aime bien coller une étoile jaune à ceux qui le sont, même si c'est gentiment. Quand les sites anti-systèmes auront enfin démonté cette dynamique du discours sur le « complotisme », et démonté le terme lui-même, je crois qu'on aura vraiment avancé. On n'en est hélas pas là puisqu'on accepte d'employer ce terme empoisonné, proposé, imposé par le système pour dénigrer en réalité toute voix dissonante.

 

 

Du côté de RT, on a aussi des sondages :

 

https://francais.rt.com/france/48563-sondage-plus-d-francais-sur-deux-desapprouve-laction-emmanuel-macron-9-points

 

Macron, président le plus impopulaire de l'histoire à ce stade de son mandat. « Je l'avais bien dit », permettez-moi ce genre d'auto-satisfecit, dans l'ambiance actuelle.

 

https://francais.rt.com/international/48308-americain-sur-deux-approuve-politique-donald-trump-mieux-quobama-meme-periode

 

A l'inverse, Trump, le fou, l'horrible, le truand, l'anti-écolo, le presque-pro-russiste, est plus approuvé qu'Obama, le bon, le juste, le beau parleur et guerroyeur. Il y a peut-être quelque chose qui se passe, finalement, et pas forcément dans le sens des « social justice warriors » prônant une éco-agriculture malheureusement irréaliste dans le contexte actuelle, ou une communication non-violente qu'ils aimeraient bien arriver à pratiquer, mais c'est trop dur pour eux. Peut-être une occasion de devenir un peu plus modestes ? Mais j'en doute... désolé pour les relents de misanthropie.

 

Pour en revenir à Macron, voilà qu'on lui reproche de se servir des médias. Lui ? Non, il n'oserait pas, si ?

 

https://francais.rt.com/france/48504-alexis-corbiere-accuse-emmanuel-macron-de-reprise-en-main-des-medias

 

Lui qui a été installé là par ces médias qu'il a ensuite dénigré pour faire genre que ce n'était pas le cas, voilà qu'il essaierait de les façonner un peu plus dans son sens ? Il est sans doute complotiste d'y croire et en plus ça vient de radio-Poutine et d'un insoumis. Oublions donc ça derechef.

 

Et pour en terminer avec les médias parlons un peu de Le média, qui commence « fort » :

 

https://francais.rt.com/international/48352-desaccord-traitement-conflit-syrien-depart-mamere-media

 

Qu'a-t-on donc ici ? Un média qui se voulait alternatif, justement lancé par les insoumis, dont on sait qu'ils sont incorruptibles, qui commence directement par des dissensions parce que certains s'y refuseraient à s'attaquer catégoriquement au « boucher de Damas ». Et qui porte la contestation ? Un ex leader écolo... Que voulez-vous faire avec cette idéologie hystérisée qui ne comprend décidément pas que le monde n'est pas tout noir et blanc, et qui se réjouit, finalement, de la façon dont un Kadhafi a été torturé puis exécuté sommairement. « Profondément humanistes », mais avec des limites tout de même. C'est qu'il faut quand même jouir des bûchers de bouchers, avec la bonne conscience d'avoir sauvé un peuple qui demande juste qu'on lui épargne la guerre... qu'étrangement le « boucher » souhaite aussi voir finir. Un « boucher » beaucoup plus progressiste que son père, certes pris en tenaille de son régime, mais c'est un autre problème, qu'on confond ou oublie aisément de nos jours, y compris dans certains « Médias » qui se croient alternatifs. Espérons que le départ de certaines fortes têtes imbues de manichéisme et de simplisme finalement très agressif (manque de CNV sans doute) assainisse un peu ce média prometteur, mais je n'en attends pas beaucoup d'un média assujetti à un parti politique...

 

Pour conclure cette partie, il faut encore que je répète mon mantra « oui, j'ai une sensibilité de gauche », car en voyant ce qu'est devenue cette gauche à la con qui refuse de comprendre le problème absolument majeur et gravissime de l'impérialisme américain, ainsi d'ailleurs que de l'état du monde qu'elle amène à quelques concepts simples et éculés, je commence à avoir des doutes sur ma « foi »...

 

 

A propos de la SNCF

 

C'est un sujet qui a pas mal fait parler récemment dans les médias, alors je crois que ça mérite une parenthèse spécifique.

 

L'essentiel avait été dit dans cet article des crises.fr, deuxième d'une série, celui-ci spécifiquement sur le traitement médiatique du sujet, avec l'habituelle sémantique de la « prise d'otage » :

 

https://www.les-crises.fr/reforme-de-la-sncf-2-debats-televises-ou-guets-apens-pour-syndicalistes-par-frederic-lemaire-pauline-perrenot/

 

Comme on ne cesse de dire que les cheminots sont des sortes de nantis qui s'ignorent, il faut peut-être rappelé que ce sont seulement des prolétaires bien payés, parce que leurs luttes sociales ont été fructueuses. Evidemment, aujourd'hui on préfère argumenter sur le nivellement par le bas et les « privilèges » d'une classe de travailleurs, car c'est plus « rentable ». La France étant désormais une vulgaire entreprise, et l'état un simple mécène. Alors rappelons quelques faits sur leur statut et les légendes qui flottent autour comme des nuages mensongers et malsains :

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/emploi-a-vie-salaires-mirobolants-et-voyages-gratuits-on-a-passe-au-crible-six-idees-recues-sur-le-statut-des-cheminots_2618390.html

 

Quant à la réforme que l'on souhaite faire sur leur dos, il est sans doute utile de dire comment une réforme tout à fait similaire a été ressentie en Angleterre, l'un des pionniers du rail :

 

https://francais.rt.com/economie/48427-privatisation-rail-grande-bretagne-un-echec

 

Il n'y aura vraiment que les macroniens convaincus pour s'étonner, dans 10 ans, d'un résultat similaire et d'une nouvelle débâcle d'un service public livré à la compétition et à la mondialisation. Je ne m'étonne pas, en revanche, de voir surgir ce type de démarche sous la république « en marche » vers un ultra-libéralisme sans freins.

 

 

 

Divers

 

Un point relativement important en ce moment concerne youtube, qui se tourne de plus en plus vers les contenus insignifiants de divertissement, au détriment des producteurs de contenus plus réflexifs. On trouve par exemple cet article qui donne une présentation assez biaisée des faits, quoique contenant tout de même quelques points objectifs :

 

https://fr.sott.net/article/31980-La-Purge-YouTube-qu-en-est-il

 

Les commentaires sott.net sont pour une fois parfaitement pertinents, pour eux qui ont un peu trop l'habitude de prôner une sorte de bienséance morale à l'américaine. Car ce n'est pas en ayant des diffuseurs de contenus qui sont de plus en plus aseptisés que l'on pourra prétendre à un internet moteur de changements sociaux significatifs et dignes de ce nom. Il est relativement inquiétant – mais parfaitement logique et prévisible – que le principal diffuseur de vidéos cède à la pression des annonceurs, aussi faut-il garder cela en tête.

 

A propos de youtube, et de cette aseptisation à laquelle on assiste autour des domaines de la pensée, de l'humour, des relations sociales, j'ai trouvé que cette vidéo de Greg Tabibian était particulièrement bien sentie, aussi je ne peux que la recommander chaudement :

 

https://www.youtube.com/watch?v=AFjd6tHpLUY

 

Vidéo youtube : Laura Laune, Dieudonné, Usul, Copy Comics : qui veut la peau des humoristes ? [Le OFF #03]

 

 

Enfin je termine par quelques liens en vrac.

 

Sur les vaccins et les médicaments, une info qui, naturellement, n'aura pas eu son écho mérité dans les grands médias :

 

https://fr.sott.net/article/31959-De-nombreux-cas-de-demence-sont-en-fait-des-effets-secondaires-de-medicaments-sur-ordonnance-ou-de-vaccins-selon-la-recherche

 

La corrélation établie, qui personnellement ne m'étonne pas car cela fait longtemps que cela se comprend à travers certaines études, est tout de même assez inquiétante et désolante, et il est tout de même bon de prendre connaissance de cela.

 

Sur un sujet proche :

 

https://fr.sott.net/article/31950-Plus-de-70-des-Americains-en-age-pour-l-armee-inaptes-au-service-en-raison-de-problemes-de-sante

 

On pourra se référer à quelques réflexions déjà menées sur mon blog où je m'interroge sur les multiples causes qui conduisent à ce type de problèmes. On pourra se demander si ce chiffre peut s'expliquer par une modification des curseurs de sensibilité, par une augmentation de la détection ou des signalements des pathologies qui seraient peut-être plus fréquentes qu'on le croit, naturellement (n'en déplaise à certains qui idéalisent la nature), mais l'on pourra aussi tout de même supposer très fortement qu'une telle proportion a quelque chose d'anormal, et qu'elle ne s'explique pas que par l'épidémie d'obésité qui touche ce pays. Il y a certainement de multiples causes civilisationnelles, là encore, qui amplifient des problèmes peut-être sous-estimés à la base. En tout cas, c'est une autre info à garder dans un coin de sa tête, toujours avec la prudence et l'esprit critique qui s'imposent.

 

 

Enfin, les réflexions de fond habituelles proposées sur dedefensa.com. J'en ai sélectionné deux cette fois-ci, mais vous pourrez trouver divers approfondissements sur le même site, si vous voulez. Le premier porte sur le bellicisme américain, et le second sur la réaction de deux intellectuels américains, suite aux annonces de Poutine sur l'armement russe, justement en réponse à l'attitude américaine. Et je vous laisse donc sur ces deux liens, merci à vous et bonne lecture, à la prochaine fois dans un monde peut-être meilleur, ou peut-être pire, et ne perdons que les illusions, et pas l'espoir.

 

 

http://www.dedefensa.org/article/full-circle

 

http://www.dedefensa.org/article/justin-kunstler-face-a-poutine