Revue de presse et internet sur le totalitarisme rampant et la propagande élitiste N°38

 

Un rapide point sur le blog avant de me lancer dans ce numéro. Comme je l'ai dit la dernière fois, je suis en période de déménagement, ce qui ralentit mes écrits, mais ce sera bientôt fini. J'ai dans les tiroirs un ou deux numéros de la série sur la démarche de curiosité, mais mon temps étant encore un peu compté, je me lance sans transition dans ce nouveau numéro de ma revue de presse et internet.

 

Qui de la Russie ou de Bachar est-il le plus méchant ?

 

Est-il vraiment besoin de commenter les deux derniers montages politico-médiatiques en cours ? Tout a déjà été dit un peu partout à ce sujet, et je trouve que c'est nul et cousu de fil blanc, mais comme je n'ai pas eu l'occasion de m'y arrêter, je voudrais au moins compiler ici quelques liens qui permettent d'y voir plus clair et de dénoncer ces grossières supercheries propagandistes. La « communauté internationale » – autre nom de la coalition occidentale et des intérêts qu'elle défend et représente – a bien mouliné pour essayer de rendre ça crédible, mais bon, je ne vois pas comment une personne raisonnablement renseignée peut y croire une fraction de seconde.

 

Concernant l'affaire Skripal.

 

http://www.voltairenet.org/article200678.html

 

Plus de détails dans l'article des crises.fr :

 

https://www.les-crises.fr/affaire-skripal-fake-news-a-la-une/

 

Où l'on apprend essentiellement qu'il est impossible de dire d'où vient le poison, c'est à dire où il a été fabriqué et que, par conséquent, toutes les fausses certitudes sur ce sujet relèvent de la propagande, rien que de la propagande. Rien à ajouter pour ma part, tant il est évident qu'on a à faire à une grossière gesticulation politico-médiatique visant à incriminer la Russie.

 

 

Concernant les frappes en Syrie à propos des armes chimiques, c'est probablement encore plus clair. On nous joue un mauvais Disney en même temps que le mauvais James Bond de l'affaire Skripal, et dans ces histoires à dormir debout, les russes et Bachar se montrent si foncièrement méchants qu'ils ne peuvent s'empêcher de commettre des crimes, de tuer et d'empoisonner, même quand ils sont sous tous les feux des projecteurs. Juste parce que c'est plus fort qu'eux.

 

La Russie, pourtant, regrette que cet événement passe par dessus des solutions possibles de paix :

 

https://francais.rt.com/international/49759-syrie-frappee-alors-quelle-avait-chance-avenir-pacifique

 

Et par ailleurs, Moscou fait remarquer qu'étrangement, ces frappes qui n'avaient rien de particulièrement urgent (il s'agissait prétendument d'une opération punitive) sont intervenues la veille d'une enquête de l'OIAC qui aurait permis de prouver que le gouvernement syrien détenait ces armes chimiques...

 

https://francais.rt.com/international/49823-objectif-frappes-syrie-etait-dempecher-la-tenue-enquete-douma-selon-moscou

 

Du coup il n'y a aucune preuve de ce fait, et nous sommes obligés de croire à ce que nous racontent nos arracheurs de dents professionnels :

 

https://www.les-crises.fr/frappes-syrie-les-preuves-presentees-par-le-drian-le-vide-comme-nouveau-fondement-juridique-a-l-agression/

 

Pour en terminer sur cet épisode navrant, quelques compléments d'infos rarement mentionnés :

 

https://reseauinternational.net/quelques-faits-passes-sous-silence-sur-lattaque-tripartite-contre-la-syrie/

 

Je cite :

 

« Le palais présidentiel syrien et le quartier général de la Garde présidentielle ont été ciblés lors de l’agression tripartite de la Syrie mais tous les missiles hostiles furent interceptés et détruits à l’approche de ces deux objectifs.

 

L’attaque dirigée principalement par les États-Unis et qui n’avait aucunement besoin de la France ou de la Grande-Bretagne (ces deux pays ont servi de décor à l’opération dixit Sayed Hassan Nasrallah du Hezbollah libanais) a visé principalement des aérodromes militaires et non pas trois cibles précises.

(…)



L’évaluation israélienne de cette attaque est sans équivoque :  résultat nul et sans aucune portée tactique ou stratégique.

Autre fait passé sous silence, mais par les Russes cette fois :  si les missiles Tomahawk et Scalp (Storm Shadow) ont bien été détectés et traqués par les défenses aériennes obsolètes syriennes et celles, bien plus avancées, russes, ce n’est pas le cas pour le BGM-158 JASSM tiré par le B-1B et qui a été utilisé pour la première fois dans un conflit.

Ce missile de croisière est passé inaperçu et les Russes n’ont pas réussi à le détecter à temps.

19 missiles JASSM-ER ont été lancés sur la Syrie par des bombardiers stratégiques B-1B américains.

Aucun ne fut détecté ou intercepté.

(…)



Enfin, la montée en puissance du dispositif d’attaque US continue autour de la Syrie ne laisse aucun doute possible sur la préparation d’autres opérations visant la Syrie dans un avenir proche. »

 

 

Il est clair que cette opération a pour visée deux objectifs :

 

1) Mettre la pression sur la Russie

2) Justifier par l'absurde de prochaines frappes (on a déjà attaqué, donc maintenant on peut recommencer), dans une perspective de menace permanente (cf point 1)

 

Pour moi, inutile d'en rajouter, nous sommes dans un épisode de propagande aiguë, comme ça devient l'habitude, voire la norme. Aucun média établi, même parmi les prétendus contestataires, n'ont remis en cause le bien-fondé de ces attaques, bien que de nombreux représentants politiques français et européens aient émis des réserves, voire de franches critiques. Y a pas à dire, une telle « unanimité » prouve qu'on avait décidément bien raison.

 

 

 

 

Pendant ce temps, que se passe-t-il dans nos Grandes Démocraties ?

 

On sait maintenant que les russes et Bachar sont extrêmement et incurablement méchants, mais que l'occident a toujours raison, et véhicule le Bien en toute circonstance. Voyons comment cela se traduit chez nous.

 

La démocratie en occident, c'est par exemple ça :

 

https://www.les-crises.fr/les-pays-bas-suppriment-le-referendum-par-antoine-mouteau/

 

Supprimer les référendums parce que ça contredit trop souvent les décisions du gouvernement, et ça fait tâche.

 

C'est aussi contrôler les journalistes et critiquer ceux qui n'aiment pas ça :

 

https://francais.rt.com/international/49509-usa-dhs-va-surveiller-journalistes-accuse-medias-inquietent-complotistes

 

C'est aussi faire taire les russes, parce que de toute façon ils sont trop méchants :

 

https://francais.rt.com/rt-vous-parle/49492-parce-que-ligne-editoriale-ne-convient-pas-pouvoir-place-rt-bientot-censure

 

C'est instaurer de tous les côtés des codes et des décodex pour contrôler ce que les médias ont le droit ou pas de dire, ce sous couvert de qualité et de fiabilité de l'information :

 

https://www.les-crises.fr/linitiative-pour-la-fiabilite-de-linformation-progres-deontologique-ou-futur-outil-de-censure/

 

C'est aussi essayer de contrôler internet, surtout les sites jusque là « incontrôlables » et pouvant avoir une influence dans le domaine électoral :

 

https://fr.sott.net/article/32109-Le-Guardian-pousse-pour-une-scission-de-Facebook

 

Où l'on apprend aussi que Facebook serait « biaisé contre les conservateurs » alors qu'on n'arrête pas de reprocher à ce site d'avoir fait battre Clinton, mais qu'importe, le but est là aussi d'enlever les tâches et de récupérer un peu de contrôle « démocratique », pas d'obtenir un résultat équitable, de toute façon :

 

https://francais.rt.com/international/49712-facebook-biaise-contre-conservateurs-zuckerberg-feu-critiques-congres

 

La démocratie en occident, c'est aussi manipuler la constitution et faire sauter les verrous des contre-pouvoirs. On trouve toujours d'excellentes raisons à ça, et cette analyse prouve qu'on peut même invoquer une raison pour faire exactement l'inverse :

 

https://www.les-crises.fr/reforme-de-la-constitution-un-verrouillage-du-parlement-assez-inquietant/

 

Mais c'est aussi de faire pression sur des pays extérieurs pour faire taire des voix gênantes (oui mais nous, on ne les empoisonne pas, au moins) :

 

https://fr.sott.net/article/32131-L-Equateur-coupe-l-acces-au-monde-exterieur-pour-Julian-Assange

 

La démocratie occidentale écoute ses citoyens... lorsqu'ils demandent qu'on les prive de leurs droits :

 

https://fr.sott.net/article/32108-Les-etudiants-de-Parkland-qui-ont-supplie-le-gouvernement-de-leur-retirer-leurs-droits-eprouvent-maintenant-les-remords-de-l-acheteur

 

En occident, on est complotiste seulement quand on n'est pas d'accord avec qui détient le droit d'énoncer les vérités, ce qui n'empêche qu'on puisse déceler une certaine inversion dans cette façon de voir les choses, comme le fait ici Lordon :

 

https://www.les-crises.fr/le-complotisme-de-lanti-complotisme-par-frederic-lordon/

 

Dans les démocraties occidentales, on se préoccupe de tout le monde, et plus particulièrement des minorités voulant imposer des absurdités à l'ensemble de la population. Ce cas est parfaitement édifiant et stupéfiant à cet égard :

 

https://francais.rt.com/france/49978-adelphite-droits-humains-haut-conseil-a-l-egalite-veut-imposer-l-ecriture-inclusive

 

J'avais dit dans un précédent article qu'on inventait des mots qui existaient déjà pour lutter contre un prétendu sexisme de la langue. Ici on franchit allègrement le pas d'essayer d'imposer un mot qui n'existe nulle part, que personne n'a par conséquent jamais entendu, en faisant comme si son sens coulait de source, et ce pour remplacer un mot faisant partie de la devise parfaitement connue de tous de la république française, et qui choque tout au plus par son hypocrisie de fait. Personne ne connaît l'étymologie de ce mot, sinon peut-être dans les recoins les plus poussiéreux de l'académie française ou les plus glauques d'un cerveau ultra-inclusif. Et ce parce que le mot « fraternité » serait horriblement chargé de préjugés malsains et je-ne-sais-quoi. Quel serait le mot pour « marcher sur la tête » ? Autre question : d'où ce groupe tire-t-il son ridicule titre de « Haut conseil » ? Encore une autre : en quoi puis-je me sentir égal aux membres de ce « haut conseil à l'égalité » qui abusent de leur position pour m'imposer, à moi et à tous, de pareilles insanités ?

 

Dans ce marasme absolu d'une société qui s'estime démocratique, respectueuse des droits et j'en passe et des meilleures parmi les Foutages de gueule de première catégorie, il est peut-être bon de lire ces quelques lignes sur la situation de la France :

 

https://cyceon.com/fr/2018/03/22/la-france-a-perdu-sa-souverainete-au-profit-des-usa-denonce-un-ex-dgse/

 

Et d'entendre ces paroles un peu plus sensées que la moyenne à propos de la réalité des médias par nos contrées :

 

https://www.les-crises.fr/video-aude-lancelin-bienvenue-dans-le-monde-libre/

 

Et avant d'en finir avec ce chapitre, il est sans doute bon aussi de lire les paroles d'un Jean Bricmont, sur l'aspect factice du clivage politique actuel, et l'imposture de la position française actuelle :

 

https://francais.rt.com/opinions/49922-ni-droite-ni-gauche-jean-bricmont

 

Se rappeler aussi comment Bourdieu parlait en 1995, à propos des grèves des cheminots :

 

https://www.les-crises.fr/12-decembre-1995-discours-de-pierre-bourdieu-aux-cheminots-grevistes/

 

Et enfin, prendre conscience de la situation très précaire de l'occident actuel, qui le pousse dans le genre de retranchements géopolitiques de plus en plus dangereux dans lesquels il s'aventure :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2018/04/deux-courbes-expliquent-pourquoi-les.html

 

 

 

Divers

 

Pour finir, quelques liens en vrac qui enrichissent le constat.

 

Sur l'influence du numérique sur les plus jeunes, et donc sur la population globale :

 

https://fr.sott.net/article/32156-L-intoxic-tion-numerique-de-vos-enfants#comment12590

 

On peut extrapoler pas mal de choses à partir de ce qui est dit dans cet article, mais ça dépasserait le cadre de mon numéro du jour. Je dirais simplement qu'on ne peut pas séparer le niveau d'abrutissement record atteint par l'occidental moderne et l'état de déliquescence de sa société, mensongère, propagandiste, tordue, obsédée par certains sujets, décadente, tout simplement perdue et fuyant en avant.

 

Sur un sujet proche, les progrès de l'IA :

 

https://fr.sott.net/article/32251-Un-pilote-de-chasse-est-pour-la-premiere-fois-defait-a-chaque-tentative-par-une-IA-dans-des-simulations-de-combats-aeriens

 

Là il faut faire la part du vrai et du faux et bien se rappeler que ce qu'on appelle IA est avant tout un simple algorithme ne pouvant gérer qu'une tâche hyper-spécialisée, et rien ne prouve que cela doive changer un jour, n'en déplaise aux Elon Musk et co, dont je suis d'ailleurs en train de lire le livre. J'en reparlerai quand j'aurai davantage progressé, mais jusque là, rien ne me convainc dans son propos, qui demeure d'ailleurs mesuré sur la question.

 

 

Les déboires de la voiture aux USA, signe important d'un glissement :

 

http://versouvaton.blogspot.fr/2018/04/cest-pas-la-joie-chez-cars.html

 

Corroboré par des observations récentes sur les hypermarchés aux USA et ailleurs :

 

http://www.rtl.fr/actu/conso/les-hypermarches-traditionnels-vont-ils-disparaitre-7791950276

 

http://lachute.over-blog.com/2017/03/le-commerce-continue-son-effondrement-aux-usa.html

 

Un sujet majeur, au point qu'on trouvait même des dossiers dans les grands médias là-dessus.

 

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/le-crepuscule-des-hypermarches_1958688.html

 

 

La voiture, les banlieues et les hypermarchés sont trois composantes majeures de la structure de notre société occidentale et de consommation. Leur déclin est un signe crédible que notre modèle de société s'affaisse, reste à savoir jusqu'à quel point.

 

 

Enfin, un autre article à contre-courant sur les vaccins, pour rappeler qu'il existe bel et bien des arguments contre la vaccination obligatoire de masse, malgré le fait que notre pays s'engage malheureusement sur cette voie. Celui-ci fournit des arguments et explications assez inédits :

 

http://initiativecitoyenne.be/2018/03/comment-les-enfants-vaccines-infectent-les-non-vaccines.html

 

 

En bref, nous vivons dans le meilleur des mondes, notre presse y est irréprochable, nous y sommes tous bien portants et heureux, et nous luttons contre les méchants russes et contre le boucher de Damas. Amen et dormez tranquilles, Big Brother veille sur vous.