Revue de presse et internet sur le totalitarisme rampant et la propagande élitiste N°46

 

Nouvelle fournée, en introduction, j'annonce que j'ai plusieurs articles en travail ou en projet, certains en prolongement de mes réflexions récentes, d'autres plus originaux, mais je veux faire mon habituel tour d'horizon de la propagande élitiste, avec cette fois-ci encore, les gilets jaunes et le gouvernement, le grand débat, etc.

 

Rappelons d'abord que les repris de justice (repris de justesse – Coluche) ont toujours voix au chapitre dans notre exemplaire démocratie que beaucoup trouvent encore à défendre, pris en étau dans leur paranoïa, craignant qu'on ne puisse avoir encore pire que le meilleur des mondes possibles tel que l'actuel :

 

https://francais.rt.com/france/59078-alain-juppe-conseil-constitutionnel-republique-exemplaire-en-marche

 

Démocratie exemplaire, qui ne serait pas celle des fusibles, mais des têtes tombent pourtant dans une discrétion relative, quoique pas au gouvernement, qui subit plutôt des défections volontaires en cascades de plus en plus nombreuses, dans la foulée des scandales et du vent de révolte qui souffle :

 

https://www.huffingtonpost.fr/2019/03/18/champs-elysees-fusible_a_23694714/

 

https://francais.rt.com/france/60106-affaire-benalla-emmanuel-macron-releve-alain-gibelin-de-ses-fonctions

 

https://www.lyoncapitale.fr/politique/benalla-le-prefet-delpuech-a-t-il-doublement-menti-sous-serment/

 

 

France 24 en parlait déjà il y a 5 mois, et cela continue en s'accélérant :

 

https://www.france24.com/fr/20181003-france-presidence-macron-demissions-serie-depuis-15-mois

 

https://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/demissions-de-benjamin-griveaux-et-de-mounir-mahjoubi-ils-devraient-etre-a-leur-tache-plutot-qu-a-leurs-ambitions-personnelles_3253079.html

 

 

 

Quand il y a du vent, les cheminées tombent, même si on regarde ailleurs. Ainsi bien peu ne se sont pas rendus compte que le débat national n'était pas autre chose qu'un enfumage et une campagne politique déguisée :

 

https://francais.rt.com/france/60221-debat-macron-avec-intellectuels-descendu-flamme-meda

 

https://francais.rt.com/france/59192-grand-debat-national-consultation-ou-operation-communication

 

Utiliser les stars télévisuelles est un autre procédé qui aura été essayé :

 

https://francais.rt.com/france/59077-hanouna-invite-assemblee-nationale-pour-debattre-sur-les-familles-monoparentales

 

Dire qu'il y a 2 ans j'ironisai sur le fait qu'Hanouna serait le prochain président... Mais on est rassuré, puisqu'Attali a annoncé que ce serait plutôt une femme, « la prochaine ». Nabila ?

 

Quant aux gilets jaunes, et bien l'état d'esprit à leur sujet dans les hautes sphères médiatico-politique autorise impunément à continuer de les insulter et de les avilir :

 

https://francais.rt.com/france/59668-gilets-jaunes-ecurie-branquignols-chef-service-politique-france-24-donne-ton

 

Ou, pourquoi pas, de leur tirer dessus s'ils s'en prennent aux « symboles de la République »... Luc Ferry avait donné le ton, il a été entendu. Qu'on en finisse une fois pour toutes avec les « factieux » !

 

https://francais.rt.com/france/60289-acte-19-soldats-sentinelle-pourront-tirer-menace-general-le-ray

 

Dans cette ambiance, bien sûr, le gouvernement fait fière figure :

 

https://francais.rt.com/france/60213-entre-images-ski-boite-nuit-macron-furieux-gestion-acte-18-gilets-jaunes

 

Pourquoi prêter plus d'attention à cette vulgaire jacquerie de toute façon ? Tout ce qu'il y a à faire, c'est de décrédibiliser les médias qui s'autorisent encore à tenir un discours divergent, pour les pousser enfin, comme tous les autres, à l'auto-censure :

 

https://francais.rt.com/france/60310-infox-menaces-mort-gilets-jaunes-interview-quand-journaliste-france-inter-se-prend-pour-juge

 

Entretien édifiant que je recommande, tant il est instructif concernant l'état d'esprit dominant dans les hautes sphères de ce pays, totalement déconnectées de la réalité et du vécu de la population qu'elles sont censées gouverner et informer.

 

 

 

Divers

 

Je ne m'étends pas plus, pour passer à des infos diverses qui ont retenu mon attention.

 

D'abord n'oublions que la France continue d'être vendue en pièces détachées :

 

https://fr.sputniknews.com/economie/201903281040530161-scandale-privatisation-barrages-france-union-europeenne/

 

Sur le scepticisme légitime mais interdit par le terrorisme intellectuel ambiant, le climato-scepticisme du co-fondateur de Greenpeace lui-même, qui a compris que le climato-catastrophisme était avant toute chose une entreprise juteuse pour des lobbies qui n'ont strictement rien d'écolo :

 

https://fr.sott.net/article/33634-Le-co-fondateur-de-Greenpeace-denonce-la-supercherie-du-rechauffement-climatique-cause-par-l-homme

 

Un texte intéressant à propos des rapports que l'on peut établir entre le moyen-âge et la situation actuelle, avec au passage la critique de diverses idées reçues sur ce moyen-âge, par Ugo Bardi :

 

http://versouvaton.blogspot.com/2019/03/que-pouvons-nous-apprendre-sur.html

 

Sur la religion du technologisme, deux articles très intéressants qui révèlent que les idéologues de la techno-science ont surtout comme idée derrière la tête de construire un story-telling en même temps que des méthodes toujours plus perfectionnées d'ingénierie sociale pour contrôler les populations, qui autrement ont un peu trop tendance à mettre des gilets jaunes, depuis quelques temps :

 

https://www.les-crises.fr/royaume-uni-luniversite-de-cambridge-et-le-ministere-de-la-defense-ont-travaille-sur-un-programme-de-guerre-psychologique/

 

http://versouvaton.blogspot.com/2019/03/la-vraie-raison-pour-laquelle-les.html

 

Et dans le prolongement, un texte sur Guénon par Nicolas Bonnal :

 

http://www.dedefensa.org/article/rene-guenon-et-notre-civilisation-hallucinatoire

 

Texte où j'ai relevé plusieurs choses, mais surtout ce passage :

 

« « La civilisation occidentale moderne a, entre autres prétentions, celle d’être éminemment « scientifique » ; il serait bon de préciser un peu comment on entend ce mot, mais c’est ce qu’on ne fait pas d’ordinaire, car il est du nombre de ceux auxquels nos contemporains semblent attacher une sorte de pouvoir mystérieux, indépendamment de leur sens. La « Science », avec une majuscule, comme le « Progrès » et la « Civilisation », comme le « Droit », la « Justice » et la « Liberté », est encore une de ces entités qu’il faut mieux ne pas chercher à définir, et qui risquent de perdre tout leur prestige dès qu’on les examine d’un peu trop près. »

 

Le mot est une suggestion (repensez à la psychologie des foules de Le Bon) :

« Toutes les soi-disant « conquêtes » dont le monde moderne est si fier se réduisent ainsi à de grands mots derrière lesquels il n’y a rien ou pas grand-chose : suggestion collective, avons-nous dit, illusion qui, pour être partagée par tant d’individus et pour se maintenir comme elle le fait, ne saurait être spontanée ; peut-être essaierons-nous quelque jour d’éclaircir un peu ce côté de la question. »



Et le vocable reste imprécis, s’il est idolâtré :

« …nous constatons seulement que l’Occident actuel croit aux idées que nous venons de dire, si tant est que l’on puisse appeler cela des idées, de quelque façon que cette croyance lui soit venue. Ce ne sont pas vraiment des idées, car beaucoup de ceux qui prononcent ces mots avec le plus de conviction n’ont dans la pensée rien de bien net qui y corresponde ; au fond, il n’y a là, dans la plupart des cas, que l’expression, on pourrait même dire la personnification, d’aspirations sentimentales plus ou moins vagues. Ce sont de véritables idoles, les divinités d’une sorte de « religion laïque » qui n’est pas nettement définie, sans doute, et qui ne peut pas l’être, mais qui n’en a pas moins une existence très réelle : ce n’est pas de la religion au sens propre du mot, mais c’est ce qui prétend s’y substituer, et qui mériterait mieux d’être appelé « contre-religion ». »

 

Propos très juste. Dans mes récents articles sur le sujet, cette idée m'avait travaillé, mais je n'avais pas trouvé comment la formuler, la voici dite ici tout à fait brillamment. Je n'en rajoute pas.

 

 

Enfin, pour terminer ce numéro, deux vidéos sur Thinkerview qui parlent de l'imposture de la pseudo-démocratie actuelle. Une imposture qui fonctionne encore sur beaucoup, sur ceux qui s'obstinent encore à allumer la boîte à cons (la télé) tous les jours, sur ceux qui votent Macron-président-du-changement, par peur du changement, etc. Donc vidéos et arguments à faire circuler et à faire connaître, toujours et encore, à tout le monde et à tous les conditionnés du système.

 

Vidéo youtube : Démocratie : Marketing politique pour les pauvres? Francis Dupuis-Déri

 

 

Vidéo youtube : L'illusion de la démocratie en France ? Juan Branco

 

 

Et finalement, j'en rajoute une troisième, la dernière vidéo de Michel Drac, sur « la vraie actu », qui complète toujours parfaitement ce que j'essaye de faire, avec ses vidéos qui donnent une lecture différente de l'actualité :

 

Vidéo youtube : La vraie actu (S02E10 - février-mars 2019)

 

 

Pas grand chose à ajouter sur ce numéro, je conclurai simplement en disant que je constate autour de moi que la propagande élitiste fait toujours son effet dans les têtes de beaucoup trop de gens et qu'il est vraiment important de continuer à travailler sur ce sujet, de produire satire, contre-propagande, décryptage, analyse, etc.

 

Nous vivons sous la gouvernance autistique d'un gouvernement hors-sol, résolu à faire le sourd et l'aveugle face à sa population, à poursuivre uniformément et unilatéralement des politiques nuisibles à l'intérêt commun, à la façon d'un robot, d'une intelligence totalement artificielle qui se bornerait à appliquer un programme défini pour lui par Bruxelles. Un gouvernement toujours aussi corrompu et intouchable, que rien n'atteint, ou en tout cas ne semble atteindre, mais qui est tout de même usé jusqu'à l'os en réalité, au-delà de l'image qu'il veut bien donner. Le mouvement des gilets jaunes et le scandale de l'affaire Benalla font leur travail de sape, mais la politique reste invariable sur fond d'enfumages, de grands blabla, derrière un président divinisé qui tombe en morceaux mais ne ralentit pas sa marche en avant vers le grand mystère de son « projet » qui serait le nôtre. La politique tourne à l'hyper-consternant autour d'Hanouna, Schiappa, et j'en passe, une idiocratie réelle qui s'installe de plus en plus profondément pour mal masquer une totale perte de sens au profit d'un « pragmatisme » décérébré et sans vision qui ravage nos modes de vie.

 

Continuons donc de nourrir nos esprits de réflexions profondes et intelligentes, si possible, pour aller à contre-courant de cette idiocratie, et de l'abêtissement général, qui voudrait la fin de l'esprit critique, des explorateurs et autres fouineurs qui n'avalent pas en bloc la mauvaise purée vaseuse qu'on nous sert sur toutes sortes de sujets.